REFLEXION

Un stage au profit des éducateurs sanitaires à Mostaganem

ORGANISE CONJOINTEMENT PAR LA DSP ET LE CRA

Le croissant rouge de Mostaganem et la Direction de la santé, sont en train d’innover sur le terrain, le stage qui a été organisé au profit de plus de 20 jeunes éducateurs sanitaires du croissant rouge, a été bénéfique à plus d’un titre et l’expérience a connu un franc succès. Rehaussée par la présence du DSP, M.Belkheir, a reconnu que c’est toujours un plaisir de travailler avec les jeunes et d’être à leur écoute car cela y va de l’avenir du pays. Le premier responsable du secteur se dit prêt à travailler en collaboration avec le croissant rouge.



Un stage au profit des éducateurs sanitaires à Mostaganem
La journée s’est déroulée au niveau du paramédical de Mostaganem, où la directrice de l établissement a fait de son mieux pour mettre ses hôtes dans les meilleures conditions possibles. La journée a été riche et variée en enseignement et les jeunes secouristes ont profité pleinement des différents thèmes proposés par les conférenciers, à l’image du docteur Benahmed, responsable du service de prévention au niveau de la direction de la santé. L’interlocuteur a expliqué dans un langage simple et direct, la manière la plus perfectible que l’ont peut employer avec les enfants scolarisés, la façon de transmettre le message et la manière employée sont des facteurs si importants pour la démarche à suivre. Chaque enfant a le droit de grandir dans un environnement saint et dans des conditions d’hygiène convenable. Les différents conférenciers, ont expliqué tour à tour l’importance d’une telle démarche et son impact sur la génération de demain. Comme a tenu à le rappeler Docteur Benahmed, le plus important c’est qu’il y ait un démarrage et des efforts soutenus et conjugués de l’ensemble des présents. Docteur Etalhi, qui était lui aussi présent pour cette journée, a tenu à apporter sa contribution pour la réussite de cette journée, qui aura des résultats probants sur la santé de nos enfants et un impact sur l’environnement. Docteur Italhi tient à rappeler que d’autres journées de formation sur différents thèmes comme le don de sang et le sida ; seront organisées dans les jours à venir. Le comité local du croissant rouge, a tracé un programme de travail afin de s’impliquer davantage dans la société. Trop souvent, les gens perçoivent le croissant rouge comme un organe d’aide aux nécessiteux et notamment la « mayda » du Ramadhan. Le docteur Khelifa Abdelhamid, le président du comité de Mostaganem, a une vision beaucoup plus grande et des idées qu’il compte exploiter avec un groupe très motivé, il veut surtout rendre au croissant rouge sa vraie image. Enfin, les jeunes secouristes avides de nouvelles connaissances, estiment qu’ils ont appris beaucoup de choses et qu’ils seront les dignes « prophètes » de cette juste cause. La balle est désormais dans le camp des Kader, Djamila, Faiza, Sihem, Houcine, Kenza, Mohamed.

Mihoub
Samedi 15 Octobre 2011 - 11:48
Lu 774 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+