REFLEXION

Un spectacle désolant



Un spectacle désolant
On se croirait devant les grilles de Souk-El-Fellah dans les années 70. C’est l’image type de l’Algérie dans ces années-là., où on faisait la ‘’queue’’ pour le moindre produit importé, car les algériens manquaient de tout, même le beurre n’y était pas. Un spectacle des plus désolants et des plus répugnants. Pas d’argent dans un pays aussi riche. Il est à se demander où est passée toute cette masse monétaire qui circulait dans le marché informel. La banque centrale va se plancher sur le tirage d’une autre quantité de billets de banques, pourquoi ? Pourquoi l’argent est si rare dans nos bureaux de poste. Tous les bureaux de poste d’Algérie sont frappés par cette pénurie. A-t-on au moins conscience de l’ampleur du problème au niveau central, notamment en cette conjoncture si fragile ?

Réflexion
Samedi 19 Mars 2011 - 23:01
Lu 463 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+