REFLEXION

Un sexagénaire succombe à un arrêt cardiaque au tribunal

Un homme de 64 ans, répondant aux initiales de M.M., a perdu la vie, dans la journée d’avant-hier, au niveau du tribunal correctionnel de la Cité Djamel Eddine, suite à un arrêt cardiaque, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile.



Un sexagénaire succombe à un arrêt cardiaque au tribunal
En effet, le sexagénaire, qui a assisté au procès de son fils, était en bonne santé, quand soudain, il s’effondra par terre. Sitôt alertés, les sapeurs pompiers se sont dépêchés sur les lieux du drame, et n’ont pu que constater le décès de la victime. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO, et une enquête a été ouverte par les services de police. Par ailleurs, et selon des témoins de la scène, le sexagénaire, qui suivait de près le procès  de son fils, impliqué dans une affaire de vol, n’a pas pu résister après l’annonce du verdict, par le juge de la cour. Le fils a été condamné à 07 ans de réclusion criminelle. C’est à ce moment là, nous préciseront des témoins de la scène, que le père de l’accusé  eu un grand malaise cardiaque, avant de s’effondrer par terre. « Plusieurs personnes, dont un médecin et des avocats, ont tenté de le réanimer et le maintenir en vie, mais le destin en a décidé ainsi » nous ajoutera notre interlocuteur. D’un autre côté, et d’après la fille du défunt, son frère (l’accusé) avait toujours donné une très bonne impression aux membres de sa famille, et qu’il n’avait jamais attiré des ennuis à ses parents. « C’était la première fois que nous avons entendu parler d’une affaire où mon frère est impliqué. Mon père n’a pas pu croire à cette histoire, mais la justice a fait son travail » nous déclarera la fille du défunt, que nous avons rencontré à la morgue de l’EHU

A.Yzidi
Mercredi 4 Avril 2012 - 11:35
Lu 318 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+