REFLEXION

Un sénateur dans le collimateur



Un sénateur dans le collimateur
Certains sénateurs, qui n’ont pas eu l’honneur d’être désignés ou élus comme membres du comité central ou du bureau politique, ont eu l’audace, selon certaines informations dignes de foi, de se concerter à l’effet de présenter une pétition au patron du FLN, pour lui signifier en quelque sorte leur courroux et leur mécontentement quant à leur soit disant marginalisation des deux instances du Parti. Seulement, voilà, l’un des instigateurs de cette pétition, a joué à l’espion double dit-on, il aurait donné son feu vert pour faire circuler la pétition aux collègues et s’en est allé demander une audience auprès du grand patron pour lui souffler ce qui se tramait, espérant peut-être sa bénédiction ou juste une petite place au sein de l’une des deux instances. Au final, le grand chef est tellement avisé et rompu aux affaires de coulisses qu’il a tout compris en éliminant tout le monde y compris le mouchard. L’un des sénateurs récalcitrants serait même sur la voie d’être menacé de mesures disciplinaires exemplaires, au point où le secrétaire général du parti, feignit de ne pas le reconnaitre, lorsque ce dernier a levé la main pour demander la parole, il lui demanda tout simplement de décliner son identité et sa wilaya d’appartenance.

. .
Mardi 27 Avril 2010 - 11:55
Lu 467 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+