REFLEXION

Un scénario à dormir debout



Un scénario à dormir debout
«Cette semaine, une fille est venue nous informer qu’elle s’est rendue au commissariat de 6e à Alger (commissariat de la rue Didouche Mourad) pour déposer plainte pour une agression dont elle avait été victime. Elle a dû prendre la fuite lorsqu’elle a entendu des policiers, en civil, parler de la manière de liquider physiquement Saïd Sadi», a déclaré le chargé de la communication du RCD, Mohcene Belabbès à l'agence SIWEL. Du pur délire… !

Réflexion
Mercredi 16 Mars 2011 - 23:01
Lu 466 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+