REFLEXION

Un réseau international de vol de motos démantelé à Tlemcen

Les services de sécurité de la wilaya de Tlemcen ont suite à une enquête approfondie, mis fin aux agissements d’un réseau criminel international spécialisé dans le vol et la contrebande de motos sur le territoire national illégalement après avoir été volés à travers plusieurs régions du Maroc, puis démontés en pièces détachées, avant d’être rééquipés en territoire algérien pour une utilisation dans des opérations de contrebande, notamment le trafic de drogue selon des sources concordantes.



L’opération sécuritaire a permis aussi aux éléments de la brigade de recherche et d'investigation de saisir une moto de  grande cylindrée avec un faux numéro de série et de faux documents de circulation appartenant au dénommé (S.S), âgé de 35 ans considéré comme l’un des membres du réseau, et après une perquisition à son domicile de façon inattendue, les services de sécurité ont trouvé en sa possession  l'épave de la moto de grande cylindrée, ce qui a donné aux services de sécurité de penser que ladite moto a été volée  du Maroc avec de faux documents et un faux numéro de série avant d’être expédiée clandestinement en Algérie ajoute la même source.  Les enquêtes sécuritaires menées dans le cadre d’une opération de recherches et d’investigations ont révélé la présence d’un faux acte de vente édité par le personnel de l'état civil de la commune de Fellaoucène,  où il a été procédé à l’arrestation des dénommés (N.F) âgé de 45 ans et (F.N), âgé de 37 ans, ces deux derniers qui exercent au niveau de la commune de Fellaoucène ont été arrêtés pour le délit d’octroi d’une autorisation  administrative à une personne non habilitée, et de faux et usage de faux, et par conséquent, les trois suspects arrêtés ont été présentés  par devant le procureur de la République prés le tribunal de Nedroma, qui a ordonné leur mise  en détention préventive selon la même source. D’un autre coté,  la région ouest de la wilaya de Tlemcen connait une terrible propagation de motos non numérotées et non inscrites auprès des services administratifs, qui sont utilisés par leurs propriétaires dans des opérations de contrebande, en particulier dans le trafic de drogue, alors qu’un certain nombre d'entre eux ont pour mission d'ouvrir les routes et les sentiers aux barons de  contrebande et les avertir du moindre danger selon la même source. Les motos volées au Maroc par les barons et la mafia appartiennent aux touristes étrangers qui visitent le  Maroc, et qui sont souvent exposés à des agressions et des vols de leurs engins, précise la même source.

Touffik
Jeudi 5 Juin 2014 - 09:14
Lu 403 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+