REFLEXION

Un réseau de passeurs mis hors d’état de nuire



Deux individus ont été arrêtés par les services de police alors que le troisième reste activement recherché. Il s’agit de deux hommes âgés de 36 et 56 ans, résidants tous deux à Mostaganem. Ce réseau activait à trouver d’éventuels jeunes désirants partir clandestinement en Europe. Les éléments de ce réseau, ont été identifiés grâce aux témoignages d’un jeune candidat à la Harga, arrêté suite à une tentative avortée, au niveau de la plage de la Salamandre, au cours du mois de novembre passé.  Ces individus sans scrupule, font souvent miroiter le rêve fou et l’eldorado à beaucoup de jeunes désœuvrés et en mal de vie. Beaucoup de ces jeunes, souvent en pleine crise d’adolescence  sont prêts  à tenter le voyage de la mort, qui se termine souvent par une tragédie. Beaucoup de ces jeunes sont partis pour ne plus revenir, ils ne sont arrivés nulle part et certains ne sont que des cadavres à la recherche d’une identité, au fond d’une morgue. Des mères qui ne se réveillent jamais du cauchemar d’avoir été trahi par des gens sans scrupule, qui leur « volent » leurs enfants pour s’enrichir, en leur faisant croire que partir en Europe, est le meilleur moyen de s’en sortir alors que l’Etat Algérien offre toutes les conditions à ces jeunes pour réussir. Les membres du réseau de passeurs, ont été présentés lors de la journée du 19 janvier 2012  devant le tribunal de Mostaganem,  qui les a placés sous mandat de dépôt.                    

Mouley
Jeudi 26 Janvier 2012 - 14:42
Lu 399 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+