REFLEXION

Un professeur de l’université de Mostaganem meurt dans l’anonymat !



La nouvelle est passée inaperçue, pour l’un des meilleurs hispanistes algériens de son époque, le Professeur Bedaï Mustapha qui enseignait des années durant au Département d’Espagnol de l’université Abdelhamid Ibn Badis .Originaire de la ville de Beni Saf, il préparait une thèse de Doctorat sur les morisques, ces musulmans d’Espagne convertis de force au catholicisme . Il était également enseignant associé à l’Université de Tlemcen, parmi ses principales publications, l’on dénombre Orán y los españoles en la bibliografía local. Encuentro Internacional Alcalá-Orán, 1509-2009: 'Las Campanas de Orán' (Oran et les espagnols dans la bibliographie locale. Rencontre Internationale Alcalá-Oran 1509-2009). Il fut inhumé en septembre, à Beni Saf, sa ville natale.       

ASM
Samedi 17 Octobre 2015 - 17:31
Lu 819 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+