REFLEXION

Un produit périmé utilisé dans la campagne de désinsectisation à Oran



Coup d’éclat lors de l’exécutif lors du briefing où le wali d’Oran, voulant connaitre l’évolution de la campagne de désinsectisation menée ces derniers jours à travers tout le territoire de la wilaya; a été stupéfait de savoir que le produit utilisé est, non seulement pas approprié mais plus grave, il est périmé. Ce sont les déclarations des directeurs de la Santé et celui de l’Agriculture. Il faut dire que les moustiques envahissent la wilaya dans différents points et l’opération intervient au moment de la fécondation, même s’il elle doit être poursuivie à un rythme moins soutenu le long de l’année. Elle est menée par les mairies qui ont conclu des conventions avec le secteur public et le privé dont on dit que certains sont de connivence avec des responsables de l’APC d’Oran notamment. L’EHU a été mis à l’index et le directeur de l’environnement a porté une grave accusation contre les gestionnaires de cet établissement qui auraient émis de fausses déclarations quant à la validité des produits utilisés. Cette affaire connaitra-t-elle des suites de par la gravité des propos tenus par trois membres de l’exécutif ? S’il y a eu négligence, on ne peut se le permettre quand il s’agit de santé publique et s’il y a eu faux comme l’atteste officiellement le directeur de l’environnement dans une réunion tout aussi officielle, la justice doit être saisie pour déterminer les responsabilités des uns et des autres. Le wali, quant à lui, est resté ébahi et il a clairement reproché à ses collaborateurs de n’avoir pas informé la tutelle et continuer à tromper tout le monde.          

Medjadji H
Lundi 11 Mars 2013 - 10:56
Lu 255 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+