REFLEXION

Un présumé terroriste arrêté et deux casemates détruites à Mechraa-Sfa

Les deux individus arrêtés et en leur possession des pistolets automatiques ainsi que des grenades par les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya de Tiaret et ce suite à la bonne exploitation d’informations par les services spécialisés, sont passés aux aveux et ont fourni à la brigade spéciale de police (lutte anti-terroriste) de précieuses informations en dénonçant les activités d’un présumé terroriste.



Il s’agit du dénommé A. Y, résident au quartier « communal » de la ville de Mechraa-Sfa, lequel serait âgé de 37 ans et après avoir quadrillé les lieux, ce présumé terroriste a été arrêté apprend-on de bonne source qui ajoute que A.Y était en contact téléphonique  continu avec un terroriste activement recherché par les services de sécurité suite à l’exploitation des appels téléphoniques en soulignant que A.Y est un employé dans une agence de tourisme à Blida et laquelle serait induite dans le recrutement des djihadistes à destination de la Syrie, indiquent des sources concordantes. Par ailleurs, A.Y aurait dévoilé l’existence de deux casemates dans la forêt de S’dama, à quelques 4 km au sud de la localité de Kharouba, distante du chef-lieu de commune de Mechraa-Sfa de près de 7 km et en précisant que cette forêt est un prolongement du maquis de la forêt dense de Timixi, un véritable ancien fief de la horde sanguinaire et lequel auparavant a été le théâtre de plusieurs accrochages où l’on recense près de 50 morts au sein des forces combinées, quelque 200 citoyens et près de 300 terroristes éliminés dans cette région d’un rayon de 3 Km. Par ailleurs et suite aux déclarations de A.Y, le présumé terroriste, une vaste opération de ratissage menée au peigne fin par les forces de sécurité combinées a permis la découverte de deux casemates bourrées de produits alimentaires (café, sucre, lentilles, pois chiches et autres) en notant qu’une casemate était d’une profondeur de  3 mètres et l’autre d’un mètre 50 et situées dans un endroit largement dominant soit dans une crête de la forêt dense de S’dama, un endroit de repère bien étudié pour être à l’abri de tout ce qui bouge même l’approvisionnement en eau ne provoque aucune difficulté. En outre, plusieurs citoyens vivant un climat de psychose à Mechraa-Sfa se sont déplacés vers l’APC et un engouement très remarquable tout près du siège de la gendarmerie nationale ainsi que le secteur militaire de Mechraa-Sfa a fait replonger la population dans un climat d’inquiétude puisque cette région a payé un lourd tribut et les séquelles du terrorisme sont toujours en veille et à l’heure où nous mettons sous presse, l’on apprend que le groupe de terroristes serait composé  de 5 éléments suite aux empreintes retrouvées près des casemates.

Abdelkader Berrebiha
Mardi 29 Avril 2014 - 10:16
Lu 195 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+