REFLEXION

Un pharmacien dénonce la fermeture abusive de son officine



Dans une lettre adressée au journal Réflexion le pharmacien, M. Saidane Hassane, dénonce la fermeture abusive de son officine sans préavis et ceci suite au contrôle excessif par une commission mixte DSP Et DCP le 11 janvier 2012 qui a découvert un carton de médicament « périmé » non exposé à la vente dans un endroit isolé sous le comptoir dont la date d’expiration était daté de janvier 2012. "Cette dernière a dressé un procès verbal  et a exigé l’incinération des dits médicaments et c’est ce que j’ai fait. Le 13 février 2012, j’ai été destinataire d’une décision de fermeture immédiate et illimitée, malgré que je me suis plié à toutes les consignes." "Dans ce contexte il est à signaler que la procédure entamée par la commission et contraire à la loi 05/85, pénalisant ainsi les malades  chroniques affiliés à mon officine." En dernier, il lance un appel à M. le wali pour intervenir pour la réouverture de sa pharmacie.      

C.Djamel
Mercredi 7 Mars 2012 - 11:07
Lu 599 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par guennoun le 10/03/2012 06:53
SA SENS LA CONCURENCE IL DEVRAI ALLER VOIR LE PHARMACIEN LE PLUS SPROCHE

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+