REFLEXION

Un père offre son bébé à une passante à Mostaganem

QUAND LA VIE DE L’ENFANT N’A PLUS DE VALEUR

Qui aurait imaginé, qu’un jour l’on assisterait à une telle histoire qui parait aux premiers abords incroyable mais vraie, et qui vient malheureusement de se dérouler devant un public impassible au drame qui vient de se jouer juste devant le marché couvert au centre ville de Mostaganem, où une altercation verbale
a éclaté entre un couple devant la station des taxis.



Un père offre son bébé à une passante à Mostaganem
En effet,  la femme énervée et sans réfléchir, a donné  son bébé qui était entre ses bras au père  en lui disant  « tiens prend le ! » et  sans avertir prit un taxi en l’abandonnant avec l’enfant.  Le comble de la situation, c’est que  le père eu une réaction des plus inattendue du fait qu’il sortit l’acte de  naissance du petit bambin et à haute  voix  demanda aux passants, qui voulaient  prendre ce bébé, en criant à haute voix : « c’est mon fils voici son acte de naissance, je ne peux plus prendre soin de lui !». Chose surprenante c’est que ce dernier était sérieux, puisque parmi la foule  qui s’était formée,   une femme surgit et prit le  bébé offert par le père avec  son  acte de naissance en disparaissant sans que personne ne réagisse. Un spectacle triste et affligeant et c’est aussi une chose peu courante  pour se demander quelle en est la cause pour que ce couple donne leur enfant à une femme inconnue sortie si l’on peut dire du néant. Il est clair que la situation sociale précaire a poussé ce couple à donner leur enfant, mais ce geste ne peut qu’être condamnable. Autre question qui est cette femme qui s’est précipitée pour prendre l’enfant ? D’où vient-elle  et de quelle nationalité ou région est-elle ? Quelles ont été les réactions des personnes présentes?  Pourquoi personne ne s’est interposé  et  pourquoi n’a-t-on pas empêché ce père désespéré de commettre l’irréparable ? Est-il trop tard  pour appréhender la femme inconnue ou ne la reverra-t-on plus jamais ? Où étaient les services de la protection de l’enfance, et les services de sécurité pendant ce temps et que faisaient-ils ?  Y a-t-il un espoir de retrouver la femme afin de l’identifier ?  Est ce que la situation sociale est une excuse  pour donner son enfant ?  Pourquoi ne pas l’avoir tout bonnement déposé à la pouponnière en attendant que les choses s’arrangent. Face à ce qui vient de se passer, nombreuses sont les questions à se poser, afin d’essayer de comprendre ce geste  que la conscience réprouve.  De tels actes s’ils venaient à se généraliser, encourageraient d’autres familles dans des situations de précarité avancées à le faire. Ce qui vient de se passer est grave, et les services concernés devraient ouvrir une enquête pour identifier  le père de l’enfant et la femme qui a disparu, dés qu’elle a eu l’enfant entre ses bras. C’est une histoire bouleversante, qui vient de se passer au su et au vu de tous et qui met en lumière  les difficultés et la misère qu’affrontent certains couples et familles et qui poussent à l’extrême voire à des actes impensables. Cependant cela n’excuse en rien cette folie qui s’est emparée soudainement de ce couple dont on ne connaît pas l’identité et qui vient d’offrir son enfant à une parfaite inconnue. Le plus bouleversant dans l’histoire c’est que les gens qui ont assisté à cette scène ne se sont pas donné la peine d’empêcher la femme de prendre l’enfant, qui pourrait ne plus revoir ses parents. Ce couple risque de le regretter le restant de ses jours, comme quoi la colère peut être à l’origine de folie et de gestes impardonnables.

B.Kamel
Mercredi 20 Juin 2012 - 10:58
Lu 2333 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par fmaryam le 20/06/2012 11:29
VITE !!! VITE !!!! ALERTE POUR ENLEVEMENT D ENFANT MINEUR !!!! CETTE FEMME DOIT PRESENTER L ENFANT QUI LUI A ETE CONFIE POUR UN SUIVI ETATIQUE ..OU EST LA DASS ??? MAIS POURQUOI YA PAS DE SUIVI ??? A LA PMI ?? MAIS POURQUOI L IMAGE DE NOTRE PAYS SE DEGRADE T ELLE ?? QUI EST RESPONSABLE ??? REVENONS A NOTRE BELLE RELIGION !! L ISLAM..LE PARTAGE..CHASSONS L EGOISME...UNISSONS NOUS CONTRE LE DAJJAL..C EST UN CRI DE DETRESSE...TROUVEZ CE BEBE SVP !!!!! YA T IL UNE PERSONNE QUI A PRIS UNE PHOTO AVEC SON PORTABLE......de la part d'une ame humaine !!

2.Posté par chark le 20/06/2012 11:53
Salemoualikoum , ceci est le reflet d'une société en pleine déperdition , ces actes là ne sont pas fortui , il s'agit bien d'un profond malaise au sein de notre société , à mon umble avis il y à bel est bien un manque de repére aujourd'hui , ou peut-être tout le systéme éducatif dépassé , qui est à réformer ! je crains fort que le pire reste à venir si les pouvoirs publics ne se penchent pas sérieusement sur ce sujet , il existe des personnes dans notre pays qui sont inaptes à avoir des enfants" soit du fait de leurs antécédants ,ou soit du fait de probléme psychiatriques c'est un fait il faut lancer une vaste opération sur tout le territoire avec le concour d'expert et de medecins spécialisés pour identifier , convoquer , traiter le cas échéant , et ouvrir un fichier national afin de protéger ces personnes fragiles de futur drames comme celui-ci , wa allah istar !

3.Posté par farid le 20/06/2012 12:54
une question a ce couple?
- est ce que vos parents vous ont abandonnes pendant votre enfance?,yakhi,des malades, vos parents étaient dans une miséré indescriptibles,mais ils ont assumer leur responsabilités,"bien dit chark", et j'ajoute ceci ,peut être que cet enfant méritait une famille mieux que vous, ياخي ناس تاع فاني" "

4.Posté par mohammed toufik le 20/06/2012 21:13
c'est triste comme evenement....kadha el fakr yakouna koufra...fi billad +1.500.000 chahid el fakr wella koufre !?

5.Posté par Ghodbane3labladi le 20/06/2012 22:31
Tout est cher en Algérie : le logement, la voiture, les médicaments, et récemment même la pomme de terre, sauf l'être humain. Pourquoi me diriez-vous ? Il y a une règle : ce qui est rare est cher . Appliquons la règle donc, et faisons moins d'enfants ! Pourquoi l'être humain est précieux en Occident ? Parce qu' on y fait moins d'enfants ! Et quand un couple veut avoir un enfant, il est désiré, programmé,il n'arrive pas par accident !

6.Posté par Lahouaria le 20/06/2012 23:10
Si cette qui a femme qui a pris le bébé est une psychopathe, l'enfant va vivre un enfer après être rejeté par ses géniteurs.
Que font les élus locaux pour arrêter cette femme pour qu'elle rende le bébé à la Pouponnière pour être placé chez une famille ou un couple sans enfant?

7.Posté par Ghodbane3labladi le 21/06/2012 01:11
Il n'a qu'à se faire élire maire et avoir dix (10) enfants ; je dix bien dix (10) , 3achra ! Et ils ne seront pas dans le besoin ! 10 places à l'école, 10 lits à l'hôpital, 10 emplois à créer ou 10 prêts Ansej, 10 logements, importations x 10, etc. Si 50 % des couples algériens font 10 enfants chacun , dans 20 ans, sans pétrole ce sera la somalisation. Le néomalthusien Alfred Sauvy avait raison ! Je ne voterai jamais pour quelqu'un qui a dix enfants : il s'accrocherait avec ses dents, avec ses griffes, au fauteuil, marcherait sur des corps, mentirait, blasphèmerait, l'allierait avec le diable, retournerait au cannibalisme... Il ne faut pas s'étonner que la crise de logement soit insoluble, que le taux de chômage soit si élevé, que l'inflation augmente, que nous exportions illégalement notre excédent démographique dans de frêles embarcations vers un occident qui ne veut pas d'eux et que des jeunes (dont les pères ne sont pas maires ou députés) se suicident chaque jour. Pourquoi ne pas prévoir un cours sur le planning familial dans les écoles ? Le prophète Mohammed, que le salut de Dieu soit sur Lui, a épousé officiellement 13 femmes. Et il n'a eu que 7 enfants dont 3 garçons décédés en bas âge. Treize femmes et seulement sept enfants ! Moins d'un (1) enfant par femme, plus maoïste que Mao qui a imposé l'enfant unique aux Chinois pourtant un peuple travailleur. Les détracteurs me diront : oui mais les Chinois sont plus d'un milliard et je leur répondrai : c'est la VITESSE de la croissance démographique qui constitue un problème, une croissance qui est plus rapide que la croissance et le développement économique. Pour un pays qui n'a pas d'économie, qui dépend à plus de 90 % des hydrocarbures, une croissance démographique débridée équivaut à un suicide. Et puis un Chinois vit dans 10 mètres carrés, mange tout ce qui bouge et travaille comme 10 Algériens. Un Algérien veut habiter dans une villa de 400 mètres carrés, faire 10 enfants, posséder au moins une voiture de plus de 100 millions de centimes, aller à la Mecque tous les deux ans, sacrifier à chaque Mouloud un mouton de 3 millions de centimes, manger du gigot toute l'année, etc et a une sainte horreur du travail !

8.Posté par Lahouaria le 21/06/2012 23:26
L'algérien aime l'argent et pas sa famille, je vois les enfants ici e FR, sont tous les jours dehors jusqu'à 23heures pendant que leurs parents sont seuls pour se disputer chez eux, à 40 ans le père a 3 maitresses, à 70 ans, il abandonne sa femme et rentre au pays pour convoler en juste noces avec une jeune de 30 ans qui lui fait 4 petits qu'il ne verra jamais grandir comme ceux qu'il abandonné en France à la charge de leur mère qui se remarie aussi pour avec le premier clandestin qui lui fait 3 petits et la laisse tomber parce qu'elle est vieille et moche et lui trouve tous les défauts pour divorcer et rentre aussi en Algérie après 7 ans d'absence pour épouser son ex copine restée au Pays et la ramène en France avec regroupement familiale et cette dernière après avoir eu vent de tout ce que son mari a fait en France, va se réfugier enceinte chez une cousine qui la remarie avec le beau frère et de cette cousine.... En fin de compte ça ne se termine jamais car la famille algérienne oublie les principes de l'islam et l'honneur de la famille est bafoué et les enfants sont victimes des agissements des adultes et personne ne fait rien pour empêcher un homme d'abandonner sa femme et ses enfants parce qu'il a le droit aux épousailles multiples.

9.Posté par Ghodbane3labladi le 22/06/2012 14:03
@ Mme Lahouaria. Vous dites : " ( ...) à 70 ans, il abandonne sa femme et rentre au pays pour convoler en (justes) noces avec une jeune de 30 ans qui lui fait 4 petites (...) " et puis : " (...) pour épouser son ex copine restée au pays et la ramène en France (...) " Mais Mme, cette jeune femme de 30 ans qui accepte d'épouser un émigré (je vis en Algérie) de 70 ans, elle aussi, elle aime l'argent et surtout l' euro qui vaut 15 fois plus que le dinar ! Elle aussi est à blâmer ; peut-être beaucoup plus que son vieillard de mari, l'émigré (le chibani) de 70 ans qui doit justifier de plus de 6 mois de présence en France afin de bénéficier du complément de retraite et se faire soigner gratis pendant qu'il se fait remplacer par l'ex copain de sa jeune femme de 30 ans !

10.Posté par Ghodbane3labladi le 22/06/2012 14:10
@ Mme Lahouaria. Vous dites aussi : " (...) la famille algérienne oublie les principes de l'Islam (...)" Rien à voir avec la religion, Mme. C'est une question de culture au sens large. C'est la raison pour laquelle les musulmans utilisent l'Islam pour s'entretuer, égorger des enfants, etc au lieu d'en faire une religion de fraternité, d'amour, de paix et de justice sociale.

11.Posté par Ghodbane3labladi le 22/06/2012 14:38
@ Mme Lahouaria. Dans le désert culturel dans lequel je vis, il m'arrive de chercher une livre pendant des mois et quand j'arrive enfin à mettre la main dessus, je suis l'homme le plus heureux du monde ! Cela ne m'empêche pas de travailler aussi de mes mains ; beaucoup plus par plaisir et par passion que par besoin, il est vrai ; un peu aussi par défi. Il me manque souvent un outil particulier, telle matière première, etc. Quand je parviens à trouver ce que je cherche, je ressens une joie immense. Je ne suis pas riche, mais j'ai plein de petites choses et de petits plaisirs qui me font oublier l'argent même si quelquefois il est indispensable. Aujourd'hui un copain est entre la vie et la mort. Je suis triste ; pour lui, pour sa famille et surtout pour ses enfants. Je suis pauvre, mais vivant et en bonne santé (du moins je pense l'être). J'en éprouve presque un sentiment de culpabilité. C' est peut-être ça aussi, le bonheur.

12.Posté par Lahouaria le 23/06/2012 14:43
Malheureusement c'est la réalité et d'autant que je vis dans un ville qui peut devenir dans un siècle Mosta city, ceux qui font ce genre de méthodes sont surtout issus de l'ouest algérien, Mostaganem, Oran, Relizane, Mascara...puis nos frères marocains, tunisiens qui se remarie à gogo en abandonnant leurs gosses à leurs mères

13.Posté par Lahouaria le 24/06/2012 00:56
Malheureusement c'est la réalité qui se passe chez les algériens de France et d'Algérie en connaissance de cause, je vis en France depuis 1970, je suis arrivée enfant en France, j'analyse ce que je vois et ça me fait mal au cœur de voir tant de femmes rejetées avec leurs bambins. Je suis certaine que cela se passe pareil en Algérie, au Maroc, en Tunisie je ne cite pas que l'algérien, le Maghreb n'a jamais compris qu'il faut réformer les droits de la femme et l'enfant qui sont victimes d' abandons par le chef de famille et la société.
dans ma rue tous les jours des vieillard quitte la France en abandonnant enfants et petits enfants pour aller se faire épouser par des soubrettes d'à peine 30 ans...
Ghodbane3labladek je ne vous contredis pas mais, je suis triste de voir cette habitude chez nos compatriotes chibani plus âgés que mon feu père mort jeune qui lui assumait pleinement sa famille, ses enfants et ses petits et aurait surement aimé connaitre ses arrières petits enfants.
Rabi Kahales

14.Posté par memona le 24/06/2012 22:17
que de mauvaises langues ,il ne faut pas prendre un ou deux cas pour des généralités et faire croire aux gens que tous algériens est mauvais ,c'est lamentable ce qui s'est passé ,hé oui durant la colonisation et meme aprés les gens étaient dans une misére noire et il n'agissaient pas ainsi par contre maintenant les gens sont matérialistes ils veulent tout sans effort que tout leurs tombent tout cuit

15.Posté par Ghodbane3labladi le 14/07/2012 09:39
A Lahouaria. Les enfants nés en France sont trop intégrés dans la société française (mais pas assez pour l'Etat français). Ils ne sont plus sous l'autorité du père resté typiquement algérien rural. Il ne faut pas oublier que les "chibanis" sont analphabètes. Le père ne reconnaît plus ses enfants. Ce sont des étrangers pour lui et lui-même est un étranger pour eux. Il ne "commande" plus comme dans son douar d'origine. Alors il abandonne tout et reviens à son douar et là, il trouve beaucoup de familles "intéressés" prêtes à donner leurs filles car l'écart du niveau de vie s'est creusé entre l'ancienne colonie et l'ex puissance coloniale. Le jeune campagnard analphabète qui est parti travailler en France en 1968 et qui vivait dans des foyers pouilleux possède maintenant une belle maison au pays d'origine ; il a une belle voiture et échange son euro contre 15 dinars, il est devenu quelqu'un d'important ; tous les membres de son douar lui demandent un ou plusieurs services. Personne ne se moque de lui à cause se son mauvais français rudimentaire appris sur le tas. (Je pense à Smaïn l'humoriste français). Il peut insulter et même battre sa femme et personne ne lui fera le moindre reproche. Ce qu'il ne pouvait pas faire avec sa femme et ses filles en France.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+