REFLEXION

Un père contrarié par son fils



Un père contrarié par son fils
Un père avec son fils âgé d’à peine 4 ans se trouvaient dans un bus. Lorsque celui-ci s’arrêta près d’un étal où étaient exposées toutes sortes de fruits, l’enfant jeta un regard furtif à travers la vitre et, innocemment, dit à son père : « papa, regarde ! Il y a des ananas «. Le papa s’exécute puis lui répond : « nous avons des oranges à la maison ». Et l’enfant rétorque sur le champ : « non, je te parle des ananas pas des oranges, regarde là bas ». Et le bus démarre, mettant fin à la discussion… L’enfant, affichait une mine grisâtre, suite à la réponse du père. Le père, quant à lui, visiblement gêné par la présence des passagers, s’était tu. Et si celui-ci n’a pas les moyens (financiers) d’offrir des ananas à son fils ? L’enfant devra alors se contenter d’orange.

Réflexion
Mardi 15 Mars 2011 - 11:32
Lu 491 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+