REFLEXION

Un père accuse les urgentistes de l’hôpital de Sidi Ali de négligence



Le 8 Novembre dernier M. Nader Afif, un père de famille originaire de Sidi Ali a perdu son fils Mohamed amine âgé de 3 ans après que ce dernier ait avalé un ballon en caoutchouc. Le père accuse les urgentistes qui se sont occupés de son fils de l’avoir laissé mourir. En effet, selon la plainte déposée par le père par devant le procureur de la République, l’enfant a été admis aux urgences de l’hôpital de Sidi Ali le 8 Novembre 2011 à 9h40. Il était en vie et dans un état d’inconscience. Les paramédicaux présents, parmi eux deux médecins, ont tout fait pour sauver l’enfant et lui retirer le ballon en caoutchouc coincé dans sa gorge. Cependant, ces derniers ont eu à demander l’aide du réanimateur en service ce jour-là. Ce dernier ne se trouvant pas sur lieux a été appelé par téléphone. Le réanimateur leur a répondu qu’il était dehors et qu’il n’était pas prêt de revenir. Ce n’est qu’à 10h55 que ce praticien serait rentré. L’enfant aurait déjà rendu l’âme depuis 15 minutes. Mais quand l’oncle du défunt lui a demandé pourquoi il s’est attardé, le réanimateur lui a répondu d’aller se faire voir. Aussitôt, le décès constaté, le père a demandé au médecin présent de lui établir un certificat de constatation. Le père a été surpris en lisant le certificat que son enfant a été déclaré « arrivé mort ». Une chose qu’il contesta et qu’il considéra comme une fuite de toute responsabilité. Car l’enfant selon lui était bien vivant et le chauffeur qui l’a transporté peut en témoigner. De ce fait, M. Nader Affif a décidé de porter plainte contre l’hôpital de Sidi Ali pour négligence ayant entrainé la mort de sa progéniture.

Charef
Jeudi 17 Novembre 2011 - 07:59
Lu 766 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+