REFLEXION

Un nouveau dictateur



Un nouveau dictateur
Le peuple Ivoirien vient de trancher, en catapultant le candidat de l’opposition Alassane Ouatara, à la tête des résultats de l’élection présidentielle avec plus de 54 % du suffrage. Mais à la surprise générale, le président sortant pris de court, ne veut pas entendre raison et ne reconnait pas sa défaite, en enjoignant l’ordre au Conseil Constitutionnel de le proclamer vainqueur. Ces méthodes archaïques, dignes des faibles, relèvent purement et simplement d’une recette que seuls les africains connaissent les ingrédients de préparation. Ces exemples démontrent aujourd’hui, plus que jamais, que le continent africain n’avancera jamais et ne connaitra guère le progrès, tant que les semblables de Gbagbo et Tandja tiennent les rênes.

Réflexion
Dimanche 5 Décembre 2010 - 14:53
Lu 246 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+