REFLEXION

Un mort et 11 blessés dans un accident de la route à Sidi El Bachir



Un grave accident de la circulation est survenu, dans l’après-midi d’avant-hier, aux alentours de 14h30, sur la route nationale 11, reliant la wilaya d’Oran à celle de Mostaganem, à hauteur du pont de  la localité de Sidi El Bachir, faisant un lourd bilan d’un mort et  de 11 blessés, apprend-on de sources hospitalières et de la protection civile. En effet, et selon les sapeurs pompiers,  l’alerte a été donnée par un citoyen, et sur le champ, les hommes du génie de l’unité de Sidi El Bachir se sont rendus sur les lieux du drame, et c’est le choc. Une collision entre une voiture légère de marque Peugeot 207, avec à son bord 04 personnes, et un mini bus de marque Toyota, transportant des voyageurs, et activant sur la ligne Oran-Gdyel, a eu lieu au niveau du tronçon suscité, faisant 12 blessés, dans un premier temps. Il s’agit des dénommés B.M., B.N., K.B. et Z.A., qui étaient à bord de la Peugeot 207, âgés respectivement de 22, 52, 27 et 17 ans, dont B.N. le quinquagénaire qui a été victime d’un grave traumatisme crânien. Pour ce qui est des blessés du mini bus, il s’agit de 06 personnes de sexe féminin, âgées entre 31 et 67 ans, répondant aux initiales de H.S., Ch.F., M.F., B.A.S., S.H. et D.Z., ainsi que deux individus de sexe masculin âgés de 35 et 07 ans, dénommés L.B. et D.H. Les pompiers de l’unité de Sidi El Bachir, qui ont cru qu’ils étaient capables de s’en sortir tous seuls, ont du faire appel au renfort de l’unité principale de la wilaya d’Oran. Quelques minutes après, une armada, d’engins, d’ambulance, d’officiers et d’agents, de la protection civile est arrivée sur les lieux du sinistre, et sont rentrés en action avec leurs collègues. Pendant ce temps là, la tension ne cesse d’augmenter chez les automobilistes qui se sont retrouvés coincés dans un embouteillage, qui atteint le rond point du super marché El Morchid. En ce qui concerne l’accident, les pompiers ont du faire usage des grands moyens, dont le matériel de désincarcération, afin de dégager les corps des victimes des deux véhicules, surtout ceux qui étaient à bord de la P 207. Par la suite, les 12 blessés ont  été évacués vers les urgences médico chirurgicales du centre hospitalo-universitaire d’Oran (UMC du CHU d’Oran), où elles ont été prises en charge par des médecins dépassés et choqués. Mais, c’est le dénommé B.N. (52 ans) qui est dans un état très grave, et a nécessité une intervention chirurgicale. Malheureusement pour lui, et après avoir passé quelques heures au service de la réanimation, le quinquagénaire rendra l’âme. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO. D’un autre côté, certaines victimes ont reçu les soins nécessaires avant de quitter l’hôpital, alors que d’autres individus se trouvent toujours sous surveillance médicale aux UMC du CHU d’Oran. Une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale de Sidi El Bachir pour déterminer les causes exactes qui ont provoqué ce terrible drame.                 

A.Yzidi
Mardi 13 Mars 2012 - 09:59
Lu 269 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+