REFLEXION

Un mort encore imposable



Un mort encore imposable
Finalement, l’administration fiscale semble être encore en retard d’une guerre, ne tient point à se reformer et se mettre à la page. L’une de ces inspections de daïra de la wilaya n’a pas trouvé mieux que de se tourner vers les morts, en le poursuivant sous terre avec de lourdes impositions. Une famille, dont le père est décédé depuis une décennie, se voit remettre des convocations du défunt parent à la recette pour régulariser sa situation fiscale d’un montant 48.000 dinars. Ne répondant plus à ces dernières, le chef d’inspection de la recette, ne s’est point gêné pour adresser encore un avis officieux de saisie à ce mort…. !

Réflexion
Lundi 28 Mars 2011 - 10:37
Lu 324 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+