REFLEXION

Un mini-tsunami à Béjaïa



Grosse frayeur sur la côte Béjaouie. Des vagues très hautes, un « mini-tsunami » selon des témoins, ont occasionné d’importants dégâts matériels sur le rivage ouest. Le nouveau port de pêche et de plaisance de Tala-Yilef, situé à quelque 20 km à l’ouest de Béjaïa, a vu sa digue ouest céder devant l’assaut des hautes vagues qui ont déferlé, jeudi après-midi. Pendant plusieurs heures, la houle s’est déchaînée sur la portion de littoral entre Tala Yilef et Saket. Et la mer a fini par inonder l’un des deux quais de débarquements.  Trois patrons pêcheurs, qui tentaient d’amarrer un chalutier, ont été blessés. D’autres patrons pêcheurs qui s’affairaient à évacuer leurs embarcations ont du y renoncer, l’opération s’étant  révélée périlleuse. La situation est revenue à la normale  ce vendredi où l’on se met à évaluer les dégâts. 

Réflexion
Dimanche 17 Mars 2013 - 08:45
Lu 1541 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+