REFLEXION

Un malfaiteur appréhendé par sa victime aux UMC du CHU d’Oran

Le taux de criminalité ne cesse de prendre une ascension assez inquiétante, surtout que de nos jours, cela se produit en plein jour, et devant les yeux des passants sans que personne ne se mêle ou n’essaye de sauver la victime.



En effet, dans le quartier de Boulanger, un jeune homme a été surpris par deux agresseurs, armés avec des « B 14 » et des « Bouchya », apprend-on de sources officielles. Ce jeune homme, qui était sorti de la salle de sport, et en route vers son domicile, comme il le fait fréquemment, a été attaqué par surprise par ses deux antagonistes, mais ce que ces deux derniers ne savaient pas c’est qu’ils étaient juste en face d’une caméra de surveillance de la sûreté de la wilaya d’Oran, qui a tout filmée. Les malfaiteurs ont dépouillé leur victime tout en lui donnant des coups à l’aide de leurs armes blanches, le blessant par la même occasion à la tête, avant que le jeune homme ne réussisse à prendre la fuite. Par la suite, ce dernier s’est dirigé vers les UMC du CHU d’Oran pour recevoir les soins nécessaires, où il a été obligé de subir 20 points de sutures, et le hasard a fait que l’un de ses agresseurs était à ce moment là aux UMC pour se faire, lui aussi, soigner ! La victime a tout de suite reconnu son agresseur et se jeta directement sur lui, afin de le mobiliser et l’offrir sur un plateau en or aux services de l’ordre. Vous vous demandez certainement ce que faisait l’agresseur aux UMC. C’est simple. Au moment où il était, en compagnie de son « collègue de travail » en train d’agresser ce jeune homme, le malfaiteur s’est accidentellement blessé à la main, et il fallait qu’il se fasse soigner le plus vite possible, car il s’est coupé la main avec son outil d’agression. Arrêté par les policiers des UMC, il sera directement mis en garde à vue par les éléments de la 6ème  sûreté urbaine. Les agents de cette dernière ont, sur le champ, ouvert une enquête, et c’est le choc. Ce groupe de malfaiteurs n’ont pas fait qu’une seule victime, mais plusieurs personnes ont été agressées par ce groupe, constitué de 04 antagonistes. « 05 commissariats ont contacté les services de la 6ème sûreté urbaine pour des informations concernant ce bandit appréhendé » nous précisera notre même source. Interrogé sur les faits de la journée d’avant-hier, le criminel niera les faits, mais ce qu’a montré la caméra de surveillance laissera cet antagoniste muet. L’enquête continue toujours afin d’appréhender le reste de la bande de malfaiteurs qui a longtemps semé la terreur au niveau de plusieurs quartiers de la ville d’Oran.

A.Yzidi
Mardi 12 Juin 2012 - 11:09
Lu 411 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+