REFLEXION

Un maire sur la sellette



Le maire de l’une des commune de la wilaya de Mostaganem aurait été sévèrement réprimandé par son chef de daïra, suite à l’irruption d’un citoyen chez ce dernier pour dénoncer le maire de corruption, affirmant qu’il aurait remis au maire 20 millions de cts et à l’un de ses employés une somme conséquente pour s’acheter une voiture, en contrepartie, ces deux responsables devraient lui affecter des locaux commerciaux qu’ils allaient mettre en vente, mais rien n’a été fait. Le citoyen a été arrêté puis relâché. Le maire aurait tout fait pour qu’il soit relâché craignant qu’il divulgue tous les secrets. Mais le maire reste sous l’œil vigilant du chef de daïra, car le maire ne se serait pas à son premier coup… ! Il ferait l’objet de beaucoup de rumeurs quant à son penchant pour certains vices. Aux dernières informations, le citoyen plaignant n’est pas prêt de lâcher.

Réflexion
Mardi 7 Juin 2011 - 11:05
Lu 280 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+