REFLEXION

Un jeune tue son père à Annaba



C’était dans la journée d’avant-hier, que se sont déroulées les funérailles de la victime « Ali », âgée de 55 ans, au cimetière Boukhadra dans la même région où elle réside à la wilaya d’Annaba, dans une atmosphère solennelle, d’autant plus qu’elle a été assassinée par son fils âgé de 23 ans, après avoir reçu trois coups de couteau dans les différentes parties du corps, qui se sont avérés fatal pour lui ôter la vie, alors que le suspect a été présenté devant le procureur de la République prés le tribunal d’Annaba, qui a ordonné de le placer en détention préventive en attendant sa comparution devant le Tribunal Criminel pour parricide.  Il est à noter que les faits de ce crime odieux qui a secoué toute la wilaya d’Annaba, ont eu lieu après la prière du Maghrib, dans la journée de lundi dernier, au moment où le dénommé « Djamel », qui n’est autre que le fils de la victime, est allé poignarder de trois coups mortels son propre père, suite à une dispute à l’intérieur du domicile familial, en raison de l’annonce du divorce de la victime avec la mère du fils déchaîné, et son intention de se remarier avec une autre femme, ce qui a fait embraser subitement le courroux du jeune homme. Selon des sources le présumé assassin souffrait de ‘’troubles psychologiques’’ graves dues sa situation familiale, surtout que son père a été libéré récemment de prison, en raison de son implication dans une affaire de drogue. Les nombreuses altercations habituelles entre le fils et le père, ont poussé ce dernier à tenter d’éviter le pire au moment du drame, en quittant la maison pour aller vers la mosquée du coin, sans prêter attention à son fils qui s’est accaparé d’un couteau de la cuisine, et couru  derrière lui pour le poignarder par derrière de deux coups, dont l’un était fatal. La victime étant grièvement touchée au niveau du cœur, s’écroula subitement, dans une marre de sang. Malgré l’arrivée des voisins affolés qui ont tenté de le secourir, en l’évacuant immédiatement vers les urgences de l’hôpital, universitaire « Ibn Rochd », la victime succomba à ses graves blessures. Au reçu de l’information sur le crime, les services de sureté de Boukhadra  sont intervenus rapidement où ils ont pu arrêter le suspect vers 21 H du soir, dans un état hystérique, où il  s’est enfui vers la région de « Chabia », distante de six kilomètres de la ville d’Annaba.                

Touffik
Dimanche 4 Mai 2014 - 10:57
Lu 1798 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+