REFLEXION

Un jeune homme tué par une voiture près de l’aéroport d'Es Sénia



Un jeune homme de 26 ans, répondant aux initiales de A.B., a perdu la vie, avant-hier, aux urgences médicochirurgicales, du  centre hospitalo-universitaire d’Oran (UMC du CHUO), après avoir succombé à ses blessures, dont il a été victime dans un grave accident de la circulation, apprend-on de sources hospitalières. En effet, et d’après notre même interlocuteur, il s’agit d’un jeune homme qui a été violemment renversé par une voiture, au moment où il a tenté de traverser la route, près de l’aéroport international Ahmed Benbella (Es Sénia), laissant juste à côté de lui une passerelle. L’automobiliste malchanceux, et voulant éviter le drame, est entré en collision avec une autre voiture, mais il était trop tard. Le jeune homme est déjà par terre, souffrant de plusieurs blessures, dont un grave traumatisme crânien. Sitôt avertis, les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux du sinistre, et ont évacué, d’urgence, la victime vers les UMC du CHUO, où elle sera directement admise au bloc opératoire, afin de subir une intervention chirurgicale. Mais le destin a décidé que le jeune homme rende l’âme quelques heures après son admission au service de la réanimation. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO, et une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale de la commune d’Es Sénia. Par ailleurs, et au nord de la wilaya d’Oran, très exactement dans la commune d’Aïn El Turck, un handicapé a été violemment fauché par un policier motard, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile. Sitôt alertés, les sapeurs pompiers se sont rendus sur les lieux du drame, et ont évacué le jeune homme, âgé de 28 ans, répondant aux initiales de L.M., vers l’hôpital de ladite commune, où il se trouve toujours sous surveillance médicale. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes qui ont provoqué ce drame, et le policier a été relevé de ses fonctions, jusqu’à nouvel ordre.      

A.Yzidi
Jeudi 16 Août 2012 - 00:45
Lu 367 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par Saxo le 16/08/2012 01:59
Les passerelles servent à quoi ? A éviter que des piétons ne soient tués par des voitures !

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+