REFLEXION

Un jeune homme met fin à ses jours par immolation à Douar Boudjemâa



La localité de Douar Boudjemâa, relevant de la commune de Hassi Bounif, près la daïra de Bir El Djir, a vécu une fin de journée tragique, avant-hier, avec le suicide par immolation d’un jeune homme, et les brûlures de son frère qui a tenté de le sauver, par la même occasion. En effet, et selon des sources officielles relevant de la protection civile, un jeune homme de 35 ans, répondant aux initiales de B.L. s’est immolé par le feu, en utilisant du carburant, avant qu’il ne se transforme en torche humaine. Souffrant de brûlures au 2ème degré au niveau de tout son corps, les sapeurs pompiers, une fois sur la scène de la tragédie, lui ont procuré les soins nécessaires, avant de l’évacuer vers les urgences du pavillon 02 (service des brûlés) du centre hospitalo-universitaire d’Oran (CHUO). Mais malheureusement pour lui, les graves brûlures ont pris le dessus sur lui, et rendra l’âme peu de temps après son hospitalisation, nous affirme une source hospitalière. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre de l’USTO. Par ailleurs, et en ce qui concerne son frère, il s’agit du dénommé B.M., âgé de 37 ans, qui a tenté de sauver son frangin, après l’avoir vu en feu. Il a été victime de brûlures au 1er degré au niveau de ses bras, ce qui a, pour sa part, nécessité son transfert vers les urgences du même pavillon du CHU d’Oran. D’un autre côté,   la raison qui a poussé ce jeune homme à mettre fin à ses jours par immolation, et  en blessant son frère, nous avons eu l’habitude d’entendre parler de ce phénomène qui s’est produit des dizaines de fois à cause d’un problème de logement ou de chômage ou autre raison, mais cette fois ci, c’est totalement différent. Selon les éléments de l’enquête judiciaire menée par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale du chef lieu, la cause de cette tragédie est une dispute qui a éclaté entre le suicidaire et son père. Exacerbés par l’attitude de son père, le jeune homme de 35 ans a pris du carburant, s’est arrosé avec et s’alluma avec   un  briquet, et c’est la fin pour lui. L’enquête est toujours en cours pour déterminer les raisons qui ont fait éclater cette altercation entre les deux proches.   

A.Yzidi
Mercredi 14 Mars 2012 - 11:27
Lu 389 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+