REFLEXION

Un jeune homme égorgé lors d’une bagarre à Bousfer



La commune côtière de Bousfer, relevant de la daïra d’Aïn El Turck, a vécu une nuit tragique, avant-hier soir, suite au terrible meurtre perpétré contre le dénommé B.B., âgé de 36 ans, survenu dans une bagarre entre deux gangs, apprend-on de sources sécuritaires. En effet, et d’après notre source d’information, il s’agit d’une bagarre qui a éclaté, dans un premier temps, entre deux personnes, dont la victime, à cause d’une histoire de fille. Le criminel, qui avait une relation avec cette jeune femme de 25 ans, a pris sa dulcinée en flagrant délit, dans un salon de thé avec le malheureux B.B., chose que le meurtrier n’a pas pu supporter. Dans un premier temps, le criminel a eu une conversation dure avec sa compagne, avant qu’il ne commence à lui donner des gifles. A ce moment là, la victime a intervenu calmement, et c’est là que la situation a dégénéré entre les deux jeunes hommes. Une altercation éclata entre eux, mais l’intervention des passants prendra le dessus, et la bagarre fut interrompue. Dans la soirée, les deux « acteurs » de ce feuilleton, digne de la série syrienne de « Sawach », se retrouveront à Bousfer, et c’est le début d’une bataille meurtrière. Ils étaient deux à se bagarrer avant que les amis de chacun d’eux ne se mêlent de cette histoire. Munis d’armes blanches et de bâtons, pas moins de 17 personnes ont commencé à se donner des coups de couteaux et de bâtons. A un moment donné, tout s’arrêta, et des cris ont été entendus à plusieurs dizaines de mètre à la ronde. B.B. a été sauvagement égorgé par le petit ami de cette jeune femme. La victime a été évacuée d’urgence vers l’hôpital d’Aïn El Turck, où elle sera admise au bloc opératoire pour une intervention chirurgicale urgente, afin d’essayer de le maintenir en vie. Mais malheureusement pour lui, et après avoir perdu beaucoup de sang, le jeune homme rendra l’âme sur la table de l’opération. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue du même hôpital. Par ailleurs, 09 « combattants » ont été, pour leur part, admis à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, sachant qu’ils ont écopé de différentes blessures. Une enquête judiciaire a été ouverte par les services de l’ordre pour retrouver l’auteur de ce crime crapuleux, ainsi que le reste des membres des deux gangs.              

A.Yzidi
Mercredi 18 Avril 2012 - 10:57
Lu 379 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+