REFLEXION

Un jeune de 24 ans condamné à la perpétuité pour homicide volontaire



Ce mardi 25 janvier 2012, le tribunal criminel de Mostaganem a eu à traiter une affaire de meurtre. Une peine exemplaire a été prononcée par la cour à l’encontre du dénommé KB 24  ans qui a écopé de la prison à perpétuité pour le délit d’homicide volontaire et vol. La genèse de cette odieuse affaire remonte au 15 mai 2011 au quartier populaire de Tidjditt, quant la victime MM âgée de 73 ans  roulant en motocyclette, fut accostée par le mis en cause qui lui avait demandé s’il pouvait l’emmener. Alors la victime accepta cette proposition et l’emmena avec lui. En cours de route, le mis en cause entamera une discussion cordiale pour expliquer à la victime qu’il était sans ressource et sans logis. Une aubaine pour le septuagénaire pour na pas rater cette occasion fortuite car il était de nature homosexuel qui avait une préférence pour la gent juvénile.  Pour cette invitation, le vieillard a tout préparé surtout en matière de boissons alcoolisées. Réunis les deux ensembles à l’intérieur du domicile de la victime,  sont passés au plaisir de l’alcool qui commença à envenimer leurs esprits  pour perdre ensuite la raison. Alors le vieillard procéda aux attouchements de son invité qui lui aussi consentira cette attitude grotesque et finira à ce que la nature humaine et la morale vilipende. Ayant passé une nuit agitée sous l’effet de l’éthylisme,  ils sombrent dans le sommeil profond. C’est vers une heure très tardive de la nuit, que BK se réveillera et commença à fouiller d’abord la victime où il trouvera une somme importante d’argent. Le vieillard toujours roupillant, ne s’aperçoit guère  que son domicile était en train de passer au peigne fin. Une fois tous ramassé, le mis en cause décida de quitter le domicile à la faveur des ténèbres. Ne voyant plus rien même à quelques centimètres devant lui, il percuta de ses deux pieds la victime qui se réveillera subitement. S’apercevant de la supercherie, le vieillard de forte corpulence se jeta sur le jeune homme pour le maitriser. Ce dernier amoindri par la peur, n’arriva pas à se dégager de l’étreinte. Alors il jeta un coup d’œil sur la table déjà fraiche par l’odeur de l’alcool où il sommeillait un couteau de gros calibre qui se retrouva entre les mains de KB qui asséna 6 coups l’un après l’autre en pleine poitrine, laissant la victime gisant dans une marre de sang. Après son forfait, le mis en cause s’accapara de la moto et pris la fuite sans avertir même anonymement les services de la protection civile, où les services de sécurité.  Cinq jours après le drame, les voisins ressentirent une odeur pestilentielle irrespirable se dégageant du corps de la victime. Une alerte a été aussitôt donnée à la police qui mena une enquête qui le lendemain a abouti à l’arrestation du meurtrier.                             

MAR
Mercredi 25 Janvier 2012 - 11:20
Lu 724 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+