REFLEXION

Un imam décède dans l'incendie criminel de sa mosquée à Bruxelles



Drame dans la plus grande mosquée chiite de Bruxelles, située dans le quartier d’Anderlecht. Un incendie criminel a embrasé le lieu de culte plus connu sous le nom de « Rida », lundi soir, entraînant la mort de l’imam, asphyxié  par la fumée. Si le profil du pyromane est encore inconnu, un suspect a déjà été interpellé par la police, qui pense détenir là le véritable auteur des faits. Sous le choc, les représentants musulmans pointent du doigt le mouvement fondamentaliste sunnite, alors que l’enquête vient à peine de recueillir les premiers témoignages oculaires. Le maire de la ville  a indiqué à la presse que c’est un jet de cocktail molotov qui a coûté la vie à l’imam, père de quatre enfants, et apprécié de tous par sa chaleur humaine, et détruit une grande partie du bâtiment. Alors que plusieurs dizaines d'habitants du quartier se sont rassemblés devant la mosquée après l'incendie, la  ministre de l'Intérieur a condamné avec la plus grande fermeté cette violence. Sur son compte twitter, la ministre de l'Egalité des chances de la fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, s'est dite «scandalisée par cet attentat dans ma commune contre une mosquée». «Un homme est mort et c'est ignoble, rien ne peut excuser un tel acte», a-t-elle ajouté.                                  

Ismain
Jeudi 15 Mars 2012 - 09:40
Lu 331 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+