REFLEXION

Un homme mortellement poignardé dans une station service à Oran

La wilaya d’Oran a été, dans la journée de mercredi dernier, secouée par deux terribles meurtres qui sont survenus dans deux régions différentes de la capitale de l’Ouest, apprend-on de sources officielles.



Un homme mortellement poignardé dans une station service à Oran
En effet, et en ce qui concerne le premier drame, il s’agit d’un homme de 46 ans qui a été mortellement poignardé par un jeune homme à l’aide d’une épée, nous affirme notre source relevant de l’Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre de l’USTO. Pour ce meurtre, la victime était en train de faire la chaine, comme tous les autres automobilistes, afin de s’approvisionner en carburant, au niveau de la station d’essence du rond point d’El Bahia, relevant de NAFTAL. A ce moment là, le criminel a surgit subitement d’on ne sait d’où, et a pris la place de sa victime. Cette dernière lui demandera la raison qu’il l’a poussé à faire cela, et une altercation verbale éclatera entre les deux hommes. Les automobilistes sont intervenus pour apaiser la tension, mais le meurtrier n’a voulu reculer devant rien, et sortira son épée de la voiture en poignardant sa victime, avant de prendre la fuite. Mort sur le coup, sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’EHU, et une enquête a été ouverte par les services de l’ordre pour retrouver l’auteur de cet acte inhumain. Il est à signaler que cette crise de carburant au niveau des stations d’essence de plusieurs wilayas de l’Ouest, et spécialement Oran, a été à l’origine de plusieurs bagarres entre automobilistes, au niveau des différentes stations d’essence, mais il s’agit de l’unique meurtre qui a eu lieu au niveau d’Oran. Le lendemain matin, la crise avait disparu, et toutes les stations étaient approvisionnées en carburant, comme s’il fallait attendre qu’un crime se produise pour mettre fin à la crise. Par ailleurs, et en ce qui concerne le second meurtre, il s’agit d’une jeune femme de 33 ans, répondant aux initiales de T.Kh., résidant dans la commune de Mohammadia, relevant de la wilaya de Mascara, qui a été retrouvée morte dans un bidonville au niveau de Douar Chorba, près de la commune de Hassi Bounif. Sitôt alertés, les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux de la découverte macabre et n’ont pu que constater la mort de la femme, suite à une profonde plaie au niveau de la tête. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue de l’EHU, et une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale du chef lieu pour retrouver l’auteur de ce meurtre. 

A.Yzidi
Lundi 2 Janvier 2012 - 11:22
Lu 524 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+