REFLEXION

Un homme armé provoque la panique à Tiaret



Un véritable climat de panique a régné au lieu dit « El Mohgoun » en plein cœur de la ville de Frenda suite à une précieuse information faisant part de l’existence d’un homme en possession d’une arme de guerre. Dans un bus assurant la liaison entre  Mascara et Frenda, en notant que cette arme de guerre a été dissimulée dans une « chkara » ce dimanche 8 avril 2012, aux environs de 9h et présent  sur les lieux « Réflexion » a suivi toutes les étapes de la scène, et une fois descendu du bus, cet homme  téléphone à l’oreille semblait perdre une destination et sans attendre l’arrivée des policiers en uniforme bien armés et dotés de gilets pare-balles ont quadrillé les lieux et  ont escorté   l’homme armé, et une fois arrivé au siège de la sureté de daïra de Frenda, l’identification a eu lieu, il s’agirait de K.H, âgé de 58 ans , originaire d’Ain Kermès  et exerçant comme berger chez un fellah de Takhmaret. Il avait en sa possession un FSA (fusil semi-automatique) de marque SEMINOV avec 25 balles, et était convoqué au secteur militaire de Frenda pour remettre un dossier puisque plusieurs patriotes ont été convoqués par le dit commandement pour remettre les documentations nécessaires apprend-on de sources bien informées. Pour rappel, plus de 2000 armes de guerre sont en possession de citoyens au niveau de la commune de Takhmaret.                                

Abdelkader Berrebiha
Lundi 9 Avril 2012 - 10:33
Lu 335 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+