REFLEXION

Un habitant agressé devant son domicile



A Clairefontaine, au cours de l’après-midi de samedi dernier, des voleurs ont guetté un habitant pour se précipiter sur lui à sa descente de voiture. Sous la menace d’armes blanches, ils lui ont soutiré son argent et ses biens. La victime, un paisible père de famille, n’a pu que se laisser faire de peur d’être blessé ou même tué par des énergumènes qui semblaient près à tout. Nous dit-on. Une plainte a été déposée auprès des services de sécurité qui ont lancé des recherches pour retrouver les voleurs. De l’avis de beaucoup d’habitants, les villes de la corniche, relevant de la daïra d’Ain El Turc connaissent depuis un certain temps une recrudescence de vols avec agression ciblant essentiellement les personnes se trouvant dans un endroit isolé. Les femmes font également partie des proies privilégiées des voleurs de tous bords, qui les agressent en pleine rue pour les délester de leurs bijoux, pendentifs, bracelets et/ou boucles d’oreilles qui sont apparents. Dans ce cas, la future victime est suivie discrètement par les malfrats qui prennent le soin de marcher dispersés pour n e pas attirer l’attention. Une fois arrivées à l’endroit qu’ils jugent propice, les bandits entourent leur victime et lui arrachent tout ce qu’elle porte de valeur. Ce sont souvent des jeunes qui agissent sous l’effet de psychotropes, selon un policier exerçant dans la région. Devant cette situation, des habitants affirment vivre sous la peur, disant qu’ils se sentent en danger même à l’intérieur de leur maison où des quartiers entiers se trouvent dans l’obscurité totale dès le coucher du soleil. « Dans les rues où l’éclairage public fait défaut, les sorties nocturnes restent vraiment exceptionnelles. On ne sort qu’en cas de maladie ou de blessure dans la famille. » Conscients du phénomène, les éléments des services de sécurité, police et gendarmerie, ont renforcé leur effectif et multiplié les rondes au niveau de toutes les villes côtières. Et ont procédé à de nombreuses arrestations, a-t-on appris. Grâce à leur vigilance, beaucoup de drames ont été évités, indique-t-on.

L. Islam
Samedi 20 Novembre 2010 - 22:01
Lu 544 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+