REFLEXION

Un garde communal succombe à l’hôpital

BLESSE LORS DES DERNIERES MANIFESTATIONS



Un garde communal gravement blessé pendant les affrontements de lundi dernier avec les forces de police à Birkhadem, à l’ouest d’Alger a succombé tard dans la nuit de mercredi à ses blessures, à l’hôpital de Khemis Miliana, dans la wilaya de Aïn Defla, a indiqué ce jeudi à TSA, Lahlou Aliouat, l’un des représentants des gardes communaux. Le défunt, né en 1955, blessé lors des affrontements avec la police, avait été évacué par la protection civile pour recevoir les premiers soins puis a été autorisé à rentrer chez lui, selon M. Lahlou. « De retour chez lui, il a fait une hémorragie interne et il a été évacué à l’hôpital de Khemis Miliana où il a rendu l’âme mercredi vers minuit. Il a été enterré aujourd’hui », ajoute M. Lahlou. Lundi, à Birkhadem, de violents affrontements avaient opposé les forces antiémeutes aux gardes communaux. Les manifestants, qui venaient à pied de Blida, voulaient marcher jusqu’à la Présidence de la République à El Mouradia, sur les hauteurs de la capitale, pour y tenir un rassemblement.                            

Riad
Samedi 14 Juillet 2012 - 11:36
Lu 246 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+