REFLEXION

Un fils de Chahid au centre de vieillesse et ses enfants aux centres de rééducation à Tiaret



Très connu sous le nom de « Farid » dans la commune de  la  wilaya de Tiaret, Mr. Kechichet Lakhal, fils du grand Chahid Kechichet Bouchenafa vit le véritable calvaire avec sa petite famille composée de 5 membres : La mère et quatre enfants qui se trouvent actuellement dans des centres de rééducation de Rahouia et de Tiaret. Farid ignorait totalement qu’il avait rendez vous un jour avec le centre de vieillesse de Tiaret lui, qui a tant souffert après que son père fut torturé puis achevé par balles  et quelques années plus tard Farid a perdu sa mère qui mourut suite à des complications psychiques et mentales après avoir vécu dans un taudis situé à la S.A.S dans la commune de Takhemaret (secteur administratif spécialisé de l’armée coloniale française) subissant de ce fait tous les torts de la vie et victime d’une « hogra » qui ne dit pas son nom, Farid avec le temps commençait à perdre ses facultés psychiques et mentales, cependant l’on ignore les véritables alibis du mariage de Farid avec une femme et qui s’est couronnée par 4 enfants en bas âge et qui se trouvent actuellement dans des centres de rééducation à Rahouia et à Tiaret. L’histoire de « Farid » mérite d’être racontée cependant, nous n’avons pas pu joindre sa sœur pour avoir son aval et son consentement puisqu’elle aussi a été victime de plusieurs dépassements et ce n’est que grâce au journal « réflexion » que le nom de son père Chahid a été rétabli après 15 années d’étouffement et l’intervention salutaire de M.le Wali qui a ordonné une enquête au niveau de la direction des Moudjahidine pour que la polyclinique de Takhmaret porte le nom du Chahid « Kéchichet Bouchenafa ». Cette amère réalité fait secouer la société et plus particulièrement lors de la journée du Chahid … Un Chahid qui s’est sacrifié pour que les enfants de l’Algérie vivent heureux, cependant à voir le cas de Farid, il parait que beaucoup reste à faire pour l’héritage humain de nos martyrs. Nous y reviendrons.           

Abdelkader.Berrebiha
Dimanche 19 Février 2012 - 10:54
Lu 533 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+