REFLEXION

Un film marocain répond aux caricatures blasphématoires sur le prophète Mohamed (QSSSL)

Un accord final entre le producteur et Dubai Media Incorporated pour la diffusion du film sur Dubai Tv. Des négociations en cours entre le producteur et le groupe Rotana pou une diffusion sur la chaîne Al Ressala et des contacts avec d’autres chaînes arabes notamment 2M, CBC Egypte, Nessma Tv et On TV Egypte.



Il s’intitule « SAUVEZ LE PONT », dure 33 minutes et porte sur les relations historiques entre la Scandinavie et le monde musulman. Le documentaire produit et réalisé par Mohamed Qrayim, un jeune cinéaste marocain, aborde le scandale des caricatures blasphématoires sur le prophète Sidna Mohamed (paix et bénédiction soient sur lui) publiées en 2005 par des journaux et magazines danois. A travers des témoignages de militants scandinaves et musulmans ayant vécu cette crise internationale, le réalisateur présente les efforts fournis dans la société danoise en vue de promouvoir la paix et la coexistence communautaire et religieuse. Le film essaye de livrer un message de tolérance au moment où la voix de l’extrémisme, de parts et d’autres, reste la plus audible, en l’occurrence au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo.
 POUR UNE LOI INTERNATIONALE ANTI-BLASPHEME    
 Comme solution préconisée pour éviter à la fois le blasphème et les actes terroristes commis contre les journalistes ayant diffusé des caricatures blasphématoires, le documentaire appelle à l’adoption d’une loi internationale anti-blasphème basée sur la charte internationale des droits de l’homme dont le but est de sauvegarder la liberté de conscience et de donner une marge plus importante à l’exercice de la liberté d’expression. Il s’agit d’une loi qui interdit de porter atteinte aux symboles religieux sacrés à savoir  Dieu, tous les prophètes et tous les livres divins. Enfin, il s’agit d’un cadre juridique qui évite l’amalgame entre critiquer un Imam fanatique, un prêtre pédophile ou un rabbin raciste avec le blasphème du prophète Mohamed ou celui des prophètes Jésus Christs et Moïse qui symbolisent l’amour et la clémence pour plusieurs milliards de musulmans, de chrétiens et de juifs dans le monde. « Je pense qu’il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire aux chefs d’Etats arabes et musulmans de prendre une initiative sérieuse auprès des instances internationales en vue d’adopter une loi anti-blasphème comme celles adoptées récemment par la Russie et l’Irlande», indique Mohamed Qrayim, réalisateur du film. Et d’ajouter : « il ne s’agit pas seulement de faire des appels qui ne seront pas entendus, mais de réunir une commission composée de représentants religieux, de spécialistes des médias, de juristes et de militants des droits humains, et de produire un projet de loi garantissant les libertés fondamentales du respect de la conviction religieuse et de l’expression des opinions. Ce projet pourra être ensuite proposé aux instances internationales comme les Nations Unis, le conseil de sécurité et l’Union Européenne afin de discuter son adoption. S’il y a un domaine sur lequel il faut agir pour éviter à l’avenir des crises mondiales comme celles des caricatures, c’est bien celui de l’amélioration des juridictions internationales en la matière. »
 
DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE 
 
Le producteur est tombé d’accord avec le groupe Emirati Dubai Media Incorporated en vue de diffuser le film SAUVEZ LE PONT sur Dubai TV au début de l’année 2015.  « Nous nous sommes mis d’accord sur tous les détails. Il ne reste que de fixer une date pour la diffusion et cela dépond des impératifs de programmation au sein de la chaîne », indique Mohamed Qrayim. Avec le groupe Rotana, ajoute-il, « des pourparlers portant sur la diffusion du film sur Al Ressala sont ouverts depuis juillet 2014. D’après les responsables de la chaîne, il ne reste que quelques détails à caractère financier pour décider de la diffusion de mon film. » Par ailleurs, le producteur a établi plusieurs contacts avec d’autres chaînes ayant exprimé leur intérêt pour le film mais qui étudient encore la possibilité de sa diffusion. « J’ai eu un contact avec Madame Samira Sitail, haut responsable à la deuxième chaîne marocaine, qui a promis d’étudier la diffusion de mon film sur 2M. J’ai eu également un contact avec Monsieur Tarak Benaamar, célèbre producteur et propriétaire de Nessma Tv et de On TV Egypte,  qui s’est intéressé au film et qui a promis d’étudier sa diffusion sur ses chaînes. Une promesse similaire m’a été faite par le directeur de la chaine CBC Egypte, Monsieur Mohamed Hany», indique Mohamed Qrayim. Et de conclure : « Je souhaite que la diffusion de mon film soit la plus large possible afin de livrer un message uni de tolérance et de paix contre les messages extrémistes qui défigurent l’islam. » 
Vous pouvez regarder la banda annonce du film en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=pc4DNwxn6HI
 * A propos du réalisateur :
Mohamed Qrayim, diplômé en communication de l’Université de Versailles en France et en réalisation cinématographique de la New York Film Academy, à Los Angeles, Etats-unis. 11 ans d’expériences dans les domaines de la communication & RPP, les médias, la production et la réalisation.
 

Réflexion
Jeudi 15 Janvier 2015 - 15:11
Lu 1891 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+