REFLEXION

Un faussaire et sa complice sous les verrous



Les éléments de la sûreté de la daïra de Bir El Djir ont, ces derniers jours, mis fin aux agissements d’un faussaire de 34 ans pas du tout comme les autres. En effet, et suite à son arrestation en possession de différents documents falsifiés, les services de l’ordre ont ouvert une enquête approfondie qui a révélé beaucoup de choses. Il s’est avéré que le faussaire circulait avec deux fausses identités, dont une appartenant à un émigré. Il avait réussi, avec l’aide de la sœur de ce dernier, à se faire une fausse carte d’identité nationale, afin de se procurer un registre de commerce, dans le but de bénéficier d’un crédit bancaire, dans le cadre de l’ANSEJ. L’enquête judiciaire a démontré que le faussaire a bénéficié d’un crédit avoisinant les 500 millions de cts algériens, en utilisant deux fausses identités. Le faussaire et la sœur de l’émigré ont été, tous les deux, présentés devant le procureur de la république, près le tribunal correctionnel d’Oran, le 19 mars dernier, et placés sous mandat de dépôt.        

A.Yzidi
Vendredi 23 Mars 2012 - 11:03
Lu 271 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+