REFLEXION

Un été à New-York



Si tous le monde connait le célèbre film de Richard Gere « Un Automne à New-York » rare sont ceux qui connaissent vraiment le vrai scénario du film « Un été à New York », DSK et Nafissatou Dialo, y jouent les premiers rôles. Pourquoi à chaque fois qu’on veut faire tomber un homme important on lui sort une liaison extraconjugale. Bill Clinton était un homme modèle jusqu’au jour où apparait au grand jour, Monika Lewinsky. Le footballeur Français, Frank Ribéry, était pour sa part considéré comme un footballeur très sérieux mais dès qu’une certaine Zahia « ouvre sa gueule », Ribéry s’est retrouvé dans de sales draps, toutes les télés et les journaux se sont déchainés sur lui. Il a dû implorer Dieu dans ses prières pour que tout cela cesse. Mais bon quand on compare Zahia à Nafissatou Dialo, on pourrait toujours lui accorder les circonstances atténuantes, y’a pas photo ! Comment un homme aussi aisé que Strauss Kahn, avec tout son fric et toutes les femmes, qu’il y a, à New York, agresse-t-il une femme de ménage qui s’apprêtait à faire sa chambre. Le guet-apens, s’il existe vraiment, n’a pas été bien planifié. De son coté, DSK s’apprête à faire un discours dans moins de deux semaines pour apporter sa version des faits et s’il prend tout ce temps, c’est que l’ex-patron du FMI a des choses à nous révéler. DSK a été conçu par certains clans puissants pour devenir un homme politique puissant, très intelligent, il était l’homme idéal pour remplacer Sarko, et c’est peut être pour cela qu’il a subi cette machination. Malheureusement, son penchant excessif pour les femmes, est en train d’annoncer la fin de sa carrière politique peut être mais d’un autre coté c’est peut être un mal pour un bien, DSK s’en sort encore plus puissant et plus médiatisé qu’il l’était avant, la preuve est que son retour en France a été triomphale, est-ce un énième coup de pub de son clan ? Enfin quoi qu’il en soit, celui qui était en pole position pour être président de la France, revient plus fort, vise-t-il toujours les primaires ? « Un été à New-York » n’est toujours pas sorti officiellement dans les écrans mais il aura permis à Strauss Kahn de distraire ses rivaux tandis que les membres de son clan étaient entrain d’instrumentaliser cette affaire, ils ont instrumentalisé son retour pour d’autres desseins. Pour la justice Américaine, DSK n’est ni innocent ni coupable ! Au faites combien d’hommes politiques ont eu des relations « intimes » avec des femmes de ménages ou des femmes tout simplement dans un hôtel luxueux, pourquoi une histoire privée est-elle devenue une histoire publique ? Certains producteurs commencent déjà à produire le film, qui sera à coup sur primé au festival de Canne, mais ce qui est sure c’est qu’il ne durera pas 7 minutes…

Mihoub Houcine
Mardi 6 Septembre 2011 - 22:01
Lu 997 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+