REFLEXION

Un enseignant du ‘’Coran’’ condamné à 10 ans de réclusion à Oran

POUR ATTENTAT A LA PUDEUR SUR UNE FILLETTE DE 5 ANS



Le tribunal criminel prés la Cour de justice d’Oran, a condamné avant-hier le dénommé (BM) un enseignant du « coran » à une peine de 10 ans  de réclusion criminelle, pour le délit d’attentat à la pudeur à l’encontre d’une enfant, âgée de 5 ans seulement, résidant à la cité « yasmine ». Les faits de cette scabreuse affaire remontent au mois d’octobre de l’année écoulée, suite au dépôt d’une plainte par les parents de la victime, auprès de la sureté urbaine à « Hai » Sabbah, venus en compagnie de leur fille, une gamine de 5 ans, déclarant que leur petite a été victime d’attentat à la pudeur de la part d’un individu de la même cité. Aussitôt, une enquête a été ouverte et a permis  l’identification du suspect, qui a été bien reconnu par la victime. Ce dernier arrêté, s’est avérer être  un commerçant, qui enseignait des cours coraniques dans cette même cité. Ce jour fatidique, la petite fillette est sortie de son domicile familial en compagnie d’une copine du même âge, pour aller acheter quelques provisions pour sa maman  auprès de l’épicier du coin. La mère de la petite, inquiète pour sa petite qui tardait  à revenir au domicile est allée à sa recherche, la trouvant abandonnée dans une position inquiétante dans un coin de la cité.  Très affolée, la mère emmène immédiatement sa fille auprès du service de la  médecine légale pour une auscultation, lequel   confirma que la petite  a été victime d’abus sexuel avec violence, il a aussi été constaté que  son corps frêle, portait des contusions. la victime a raconté lors de son audition que le monstre l’avait attirée de force à l’intérieur de son local, avant de la faire monter dans une pièce en haut du toit l’obligeant à obéir à ses instincts bestiaux, alors que sa copine a été sommée de l’attendre à l’intérieur du lieu. Durant son audition pendant l’enquête et en audience, le mis en cause a reconnu sans le moindre détour les faits qui lui ont été reprochés. La justice la condamné à la  peine de prison citée supra.                            

Touffik
Mercredi 2 Avril 2014 - 19:01
Lu 1531 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+