REFLEXION

Un égout à ciel ouvert devant une pizzeria depuis plus de 6 mois à Mostaganem



En plus d’une odeur nauséabonde qui vous reste au fond de la gorge, tous les commerçants de la rue du 24 Avril ne savent plus à quel saint se vouer,  « nous avons alerté les services compétents à plusieurs reprises, rien n’en faut. Comme vous pouvez le constater de visu, les eaux usées qui se déversent jour et nuit sur la chaussée, portent préjudice à la crédibilité de nos fonds de commerces, surtout ceux qui sont versés dans la restauration (Pizzeria, dépôts de pains, karentika à consommer sur place, boucherie etc.).Tout cela en plein centre-ville, et précisément derrière le Marché couvert. Plusieurs personnes âgées ont glissé et  se sont blessées en traversant la chaussée. Et pourtant le lieu est connu de tous les responsables, pour la simple raison qu’ils y font eux-mêmes leurs emplettes et  passent quotidiennement devant ». La ligue des  associations de quartiers de Mostaganem, quant à elle, nous a rétorqué, par la voix de son président M. Koutchouk Ahmed, que toute relation avec l’APC a cessé, depuis plusieurs mois et que les élus ne jugent  nullement  opportun la nécessité de les recevoir pour régler les problèmes qui  s’additionnent au grand dam des citoyens. Encore une fois, la santé des citoyens est gravement menacée et des sanctions exemplaires doivent d’être prises     

B.CHERIFI
Samedi 19 Avril 2014 - 11:12
Lu 324 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+