REFLEXION

Un directeur financier avec un faux diplôme encaisse 18 millions de cts par mois chez Algérie Télécom

Des scandales sans limites concernant des faux diplômes qui éclaboussent des cadres algériens qui occupent des postes de responsabilités de haut niveau. L’exemple est flagrant, une directrice par intérim à Algérie Télécom qui ne dispose que du niveau de la 4ème année moyenne s’est vue parachutée en un temps record au poste de directrice par intérim.



Un directeur financier avec un faux diplôme encaisse 18 millions de cts par mois chez Algérie Télécom
Cela dénote de la mauvaise gestion et du laisser-aller  qui ont mis à genoux  beaucoup d’entreprises  en Algérie malgré qu’elles disposent de moyens colossaux.  Le feuilleton des faux diplômes qui secoue Algérie Télécom  continue à faire son lot de surprises à chaque fois. L’affaire des faux diplôme qui secoue Algérie Télécom, l’un des fleurons  les plus importants en matière de télécommunications en Algérie continue à faire la une des journaux. Selon le quotidien « el bilad » qui détient des documents important selon lui,   des  promotions  suspectes  avec de faux diplômes à des postes de responsabilités ont été opérés en faveur de personnes qui ont des bras très longs,  accusant en parallèle le président directeur général  H.B  de complicité avec ces derniers. Parmi ces scandales, il intervient celui qui  touché une femme répondant aux initiales de  B.L qui a été désignée d’une manière suspecte et illégale en fonction du règlement intérieur de l’entreprise pour occuper des postes de responsabilité qui ne répondent nullement à ses capacités intellectuels. Selon le journal « El bilad »,  cette dernière B.L qui a commencé sa carrière professionnelle en tant que secrétaire dactylographe s’est permis d’accéder en une  semaine à deux  promotions   alors qu’elle se trouvait en congé. La section syndicale de l’entreprise sise sur les hauteurs de Ben Aknoun aurait saisi la tutelle,  et toutes les instances concernées sur les promotions suspectes à des  postes important à l’intérieur de l’entreprise même en invoquant le cas de la secrétaire B.L qui possède un niveau de la 4ème année moyenne a qui a été désignée pour assumer le poste de directeur par intérim en attendant une nouvelle promotion plus importante en tant que directrice adjoint. Le journal El Bilad, citant les mêmes sources ajoute  les faveurs dont a  bénéficiée  cette  secrétaire qui ne dépasse pas le niveau de la 4ème moyenne,  ont un lien direct avec   la relation intime qui la lie à l’un des directeurs les plus influents de l’entreprise. Un autre document  émanant des archives des travailleurs  selon El Bilad retrace le parcours professionnel de la secrétaire B.L depuis son premier poste de dactylographe en 1990 jusqu’au mois d’avril 2002 et qui précise noir sur blanc qu’elle ne possède que le  niveau  de la 4ème année moyenne. Dans le même contexte, une requête aurait été formulée  par la section syndicale de l’entreprise à l’encontre du directeur des finances qui encaisse  un salaire mensuel de 18 millions de centimes avec un faux diplôme.  Selon le journal El Bilad, des  diplômes comportent un numéro et une date identique délivrés  en moins d’une semaine, ce qui pourrait supposer que le directeur des finances  s’est fait aider par l’un de ses amis responsables à Algérie Télécom pour lui en faire bénéficier de son diplôme en ne modifiant que le nom  et la date de naissance  afin de pouvoir accéder au poste de directeur.     

Toufik
Mercredi 25 Juillet 2012 - 23:55
Lu 3163 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par kheira mostaganem le 26/07/2012 04:24
c'est incroyable mais vrais

2.Posté par kafiz nadir le 26/07/2012 05:41
Presque au niveau de tous les secteurs

3.Posté par maamar le 26/07/2012 12:13
Mais c'est vraiment des choses trés graves ce vous avançez . Une entreprise de l'envergure d'algerie telecom ,disposant d'un reseau de "chargés de communications " meme au niveau des willayas qui ne réagit pas c'est vraiment bizarre . La seule explication c'est que tout ce que vous avez publié est vrai et du moment que des cadres supérieurs sont impliqués ils attendent en espérant que ça se tasse le plus vite possible,dans ces conditions que fait le ministére de tutelle pour réagir à part que eux aussi sont impliqués .
à bon entendeur salut.

4.Posté par el bordji le 26/07/2012 13:59
si il n y a que ça mon ami ;mais il y a pire dans cette boite et les plus grand trafic
est au niveau du syndicat qui n arrete pas de se sucer avec les postes ;est les faveurs qu ils occupent.tout leurs appartient, les directeurs ne sont que des marionnettes ,


5.Posté par yoga le 26/07/2012 19:56
Le raisin à déjà été consommé et comme on dit, il faut nettoyer les escaliers par le haut, car avec cet appât, des grosses têtes doivent chuter rapidement à condition que Algérie Télécom ne soit déjà le berceau d'une mafia organisée et bien structurée !

6.Posté par Untel le 28/07/2012 21:42
La magouille n'est pas uniquement au niveau d'Algérie Telecom, allez y voir les incompétents qui occupent de hauts postes de responsabilité au niveau du ministère, vous allez tout comprendre. Pauvre pays.

7.Posté par amine le 29/07/2012 19:23
hhhhh cela m'intrigue pas moi j'attends quelque chose de très spécial ! pauvre Algérie

8.Posté par algerienne le 09/08/2012 11:47
y'a pire que ca, allez y voir a mobilis, des manager incompetants, des sous directeurs parachutes, des sous directrices promotion canape, hacha les ingenieurs.....BERKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

9.Posté par tayeb le 16/08/2012 00:37
ça existe depuis longtemps en Algérie ce genre fraude,est il existera toujours chez nous,ne me dit pas encore c'est un diplôme de ces centre privé qui délivrent des diplôme comme des croissants.il y a aussi des diplômes comme ont les appelles diplômes des nuits EFC.YA NASS QUI DIT DIPLÔMÉ DIT UNIVERSITÉ BAC PLUS QUATRE ANS SUEUR?TRANSPORT,FATIGUE DE VOYAGES PAR DES LONG TRAJETS,MAINTENANT LES UFC DÉLIVRENT DES TITRES QUI SONT UN DANGER POUR LES ADMINISTRATIONS DE LA RÉPUBLIQUE A LONG TERME.DANS UN CONCOURS DANS UNE DIRECTION DE LA SONELGAZ 12 CANDIDATS NE SAVENT PAS FAIRE UNE DEMANDE D'EMPLOI NI UN CV CORRECTEMENT NI EN ARABE NI EN Français?L'EXAMINATEUR A FAIT SORTIR TOUT CE GROUPE DE LA SALLE.

10.Posté par brahim le 17/08/2012 08:47
ça existe aujourd'hui à l'unité postale d'algérie poste de ghardaia. Un controle avec un niveau terminale sous-directeur de la comptabilité avec un diplome délivré par un centre de formation, il occupe l'interim de directeur pendant plus de 3 mois d'absence du directeur malgrè qu'il existe des cadres plus élevé que lui. le malheur, il ne s'est méme pas qu'est-ce qu'un extrait de compte. ouvrir une enquéte.

11.Posté par maamar le 17/08/2012 16:41
vivement la fonction public qui était trés strict dans ce domaine .Cette situation existe depuis la création d'algerie poste et algerie telecom , mais le comble c'est que ces suposés cadres s'entourent de plus médiocres qu'eux pour qu'ils puissent briller ( au pays des aveugles le borgne est roi) et on se dit pourquoi rien ne va plus dans ces entreprises mais ou est l'état dans tout celà ces entreprises lui appartiennent si je me trompe. à bon entendeur salut

12.Posté par Ghodbane3labladi le 17/08/2012 20:58
Et des caissiers qui deviennent directeurs de banques, des diplômés de l' UFC qui deviennent enseignants à l'université, qui en connaît ?

13.Posté par cherif le 24/09/2012 16:03
Méme cas à l'Unité Postale de la Wilaya de Ghardaia. Un Opérateur Principal avec un diplome de comptabilité délivré par un centre de formation professionnel est à la téte de la sous direction finances et comptabilité. Cet opérateur principal ne sait pas méme pas qu'est-ce-qu' un crédit ou un débit ou un extrait de compte.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+