REFLEXION

Un directeur d’école tente d’égorger son épouse à Tiaret



Le jeudi 11 septembre 2014, le Procureur de la République près le tribunal de Frenda a ordonné la mise sous mandat de dépôt du dénommé H.A, 46 ans résident à Medroussa, directeur d'une école primaire "El Djadida" pour le grief: Tentative d'homicide volontaire avec préméditation. Les faits remontent au mardi 9 septembre 2014, lorsque ce dernier s'est déplacé vers une autre école primaire "Khettal Abdelkader" à Medroussa soit une distance de 800 m et s'est dirigé vers une classe préparatoire ou enseignait sa propre femme et sans un mot, il lui prit la tète, lui tendant  les cheveux avec  l'intention de l'égorger. Heureusement le coup du poignard a été assaini à quelques mm de la veine jugulaire sinon le pire aurait pu arriver. Cette scène s’est déroulée sous les yeux des enfants du préparatoire qui découvrent pour la 1ere fois l'école. Le mobile nous dit-on demeure relié aux problèmes familiaux et une source nous a avancé que le mis en cause souffrait de perturbations psycho-mentales. Par ailleurs l'enseignante a reçu les soins nécessaires et est sortie de l'hôpital.             

A. Berrebiha
Samedi 13 Septembre 2014 - 16:37
Lu 477 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+