REFLEXION

Un député mal en point



Selon des informations concordantes, un député d’une wilaya de l’Ouest du pays, peine, rien que pour être reçu par le chef de l’exécutif de la wilaya dont il représente une partie de la population. Depuis son élection au palais Zighoud Youcef, il cherche par tous les moyens possibles à faire bonne figure et avoir la bénédiction du wali, mais rien n’y fait. Tout est ‘closed’ comme on dit. Au risque d’être pestiféré à jamais ou d’être dépressif, il a même fait intervenir un ministre de la même formation politique, question d’intercéder en sa faveur et rétablir la relation entre lui et le patron de l’exécutif de la wilaya, mais en vain, la tentative a été déjouée à la dernière minute, en utilisant toutes les astuces protocolaires. Le député peine à en mourir, il caracole depuis deux ans déjà sans succès. Une punition dont il se souviendra toute sa vie, et qui sait, peut-être qu’elle lui servira d’exemple à ne plus s’amuser à se présenter aux élections, ni à se mesurer à des plus grands et plus puissants que lui.

. .
Dimanche 13 Juin 2010 - 10:20
Lu 410 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+