REFLEXION

Un dangereux réseau spécialisé dans l’asservissement des étudiantes universitaires : Une enquête aurait été ouverte à La faculté de lettres de Bouzaréah



Un dangereux réseau spécialisé dans l’asservissement des  étudiantes universitaires : Une enquête aurait été ouverte à La faculté de lettres de Bouzaréah
Une enquête approfondie a été ouverte par les services de sécurité au courant de la semaine passée, sur un réseau spécialisé dans le chantage et l’asservissement, selon les sources d’informations, ce réseau est le plus dangereux qui sévit au milieu des campus universitaires de la manière la plus discrète et la plus ingénieuse, ayant pour rôle d’amadouer les filles universitaires afin qu’elles tombent dans les mailles de ces indélicats malfaiteurs.

Le principal auteur de ce réseau n’est autre qu’un responsable des activités culturelles et sportives de la faculté de Bouzaréah, et composé d’après les premiers témoignages des victimes, d’un professeur d’anglais, un agent administratif et une employée dans le service des statistiques au département des langues à la faculté de Bouzaréah université d’Alger, ce qui aurait porté un grand préjudice à la réputation du département des langues connu toujours par le sérieux et l’abnégation de ses profs et responsables. D’après les premiers éléments de l’enquête, ce réseau s’est spécialisé dans l’appât des étudiantes par de fausses promesses quant aux réussites aux examens modulaires ou l’obtention d’une licence en langue, en échange de leur soumission voire asservissement. La méthode satirique qu’utilisait ce réseau pour allécher de nouvelles victimes était d’utiliser d’autres filles déjà tombées dans leur piège pour servir d’intermédiaire. Le nombre des victimes depuis le déclenchement de l’enquête serait plus de dix filles qui ont formulé de terribles témoignages. Cette triste histoire fut dévoilée depuis déjà une semaine, alors qu’elle demeure toujours sous enquête. Cette affaire a été mise à nue, lorsqu’il a été demandé à une victime recalée à sa troisième année de servir d’intermédiaire pour attirer une nouvelle proie qui n’est autre qu’une amie à elle. Connaissant très bien sa force de caractère, et sa situation de fiancée qui allait bientôt convoler en noces, la victime intermédiaire refuse catégoriquement de céder aux recommandations des malfaiteurs, en leur expliquant les motifs du refus. Ne voulant rien savoir, ils n’ont pas tenu à leur promesse, de bien vouloir lui accorder le passage au palier suivant. La victime frustrée, alors se confie à sa copine en lui racontant tous les faits. C’est ainsi que de bouche à oreille, la nouvelle se propage et la vérité éclate au grand dam. Désormais l’heure de ne pouvoir sévir pour ces malfaiteurs allait bientôt sonnait le glas. Ils ont viciaient plus d’une dizaine de victimes, toutes recalées dans leurs études, le chantage était plus facile à manier. Aussi par le passé plusieurs dépositions ont fait l’objet de la part d’étudiantes affiliées aux divers associations estudiantines, n’ont jamais été tenues en compte, ou fait l’objet d’interrogations. D’autres plaintes par lettres anonyme ont également fait l’objet d’étouffement par les agents de services complices. Devant tous ces faits, une enquête aurait été ouverte et aurait permis d’entendre les différents témoignages des victimes, d’autres qui servaient d’intermédiaire. Devant ces témoignages époustouflants, ce dossier serait bientôt transféré à la justice, entre temps il a été exigé de l’administration à prendre ses dispositions quant à cette affaire scabreuse, notamment à l’approche des examens de fin d’année. D’après les sources d’informations, le dossier en question renfermant des témoignages et des preuves tangibles aurait été scellé.
Les différents témoignages ont aussi révélé, que les victimes servaient de plaisir charnel sous le chantage du principal inculpé à d’autres personnes en dehors de la faculté des lettres, parmi eux des commerçants, et des responsables en leur promettant monts et merveilles.

. .
Mercredi 20 Mai 2009 - 22:00
Lu 1194 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+