REFLEXION

Un commissaire de police se suicide à l’aide de son arme à Chlef



Le feuilleton des suicides au sein de la police se poursuit. Un commissaire de police, âgé de 49 ans, s’est donné la mort, jeudi matin, au sein du commissariat central de Chlef, une ville située à 220 Km à l’ouest d’Alger. Selon un communiqué de la sûreté nationale de la wilaya de Chlef, rendu public jeudi après-midi, l’officier de Police s’est donné la mort à l’aide de son arme de service. Le commissaire avait 49 ans et il était de garde la nuit suivante. Pourquoi un tel geste ? Personne ne le sait pour l’instant. On apprend juste que le premier responsable de la police locale, accompagné de psychologues, s’est rendu au domicile du défunt. C’est le deuxième suicide dans le corps de la police en quelques jours. Pou rappel, une femme qui travaillait au commissariat de Sidi-Bel Abbès s’est donnée aussi la mort il y a quelques semaines après avoir tiré sur sa collègue. Pour sa part, la Direction Générale de Sûreté Nationale (DGSN) continue de parler de problèmes personnels et d’actes isolés.                                       

Ismain
Samedi 8 Juin 2013 - 10:36
Lu 293 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+