REFLEXION

Un citoyen répond au maire de Perpignan



Bonjour,
J'ai lu avec beaucoup d’étonnement - le moins qu'on puisse dire- la lettre de Monsieur le Maire de Perpignan, à votre journal. En effet, M. Pujol (qui a flirté avec le FN de Le Pen) oublie volontairement de dire que le fameux monument est surtout érigé pour GLORIFIER - et le mot n'est pas fort - les assassins des femmes de ménage, qu'étaient les terroristes de l’OAS. Il y a une question qu'on devrait lui poser, lui qui est un élu de la République, comment peut-il glorifier officiellement en tant que Maire, des assassins condamnés à mort et fusillés par cette même République qu’il dit représenter. Parmi ces condamnés il y a entre autres tueurs, les Bastien Thiry, Claude Piegts, Roger Degueldre, qui furent les organisateurs de l'attentat du Petit-Clamart, le 22 août 1962, dans le but d'assassiner M. Charles de Gaulle, Président de la République, que l'on ne cesse de rabâcher à nos enfants, le devoir de respecter. Par ailleurs, je voudrais dire à M. le Président de l'APC de Mostaganem (je suis mostaganémois), de ne rien attendre de M. Pujol et de son équipe municipale, (el mbata becher oua tâam âakz). Ces gens-là sont toujours dans leur guerre d'Algérie française, et le comble des combles, c'est que les bourreaux se pensent victimes.
Signé: Otm Atab

Otm Atab
Dimanche 23 Octobre 2011 - 10:52
Lu 775 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+