REFLEXION

Un citoyen de Mostaganem nous écrit



Un citoyen de Mostaganem, nous écrit et sollicite que sa contribution soit publiée, pour faire passer son message très clair qui n’est autre que de voir sa ville et sa région se développer rapidement tant sur le plan économique que social. La rédaction tient à lui publier ses notes dans le cadre de la démocratie participative.

Bonjour Monsieur le responsable de la rédaction du journal quotidien Réflexion

Tout d'abord, Monsieur, la rédaction du journal, les citoyens de la wilaya et résidents à l'étranger sont fiers de votre dynamisme et votre sérieux dans les informations rapportées. Néanmoins nous déplorons peu d' informations locales concernant la wilaya de Mostaganem et le peu de suivi des déplacements des autorités locales ou bien les visites des ministres à Mostaganem, l'absence d'un site internet professionnel de la wilaya de Mostaganem qui relève de la responsabilité de la wilaya de Mostaganem à l'instar d'autres wilayas comme Constantine par exemple qui regroupe travaux publics, habitat, hydraulique, tourisme, éducation, transport...etc. afin que les internautes Mostaganémois et du Dahra puissent suivre les projets de notre wilaya. Par exemple:

1- Que fait la direction du tourisme??? Absence d’informations concernant des structures d'accueil (hôtels, résidences touristiques....etc.) et aussi les projets en cours, d'autant plus, que la wilaya de Mostaganem première destination nationale touristique (10 millions d’estivants en 2008) devant Oran, Alger et Annaba....etc. Elle ne dispose pas de grands hôtels, ni de centre des congrès, ni de palais des expositions et le plus grave, absence de gare ferroviaire centrale. Le site existe et est idéal de par sa position, il est situé en plein centre ville avec ces 12 hectares, on pourrait avoir une belle gare avec des tours résidentielles et d’affaires et centre commercial à l’image de Valencia et Alicante en Espagne et Fribourg en Allemagne.

2- Absence d’un aéroport international, pourtant l'aéroport de Mostaganem-Sayada existe, il suffit de l'agrandir et le doter de moyens nécessaires, car n'oublions pas que tous les avions survolent l’espace aérien de Mostaganem et ça fait mal au cœur pour les tous les Mostaganémois qui n’ont pas encore leur propre aéroport. La distance de moins de 100 km entre Mostaganem et Oran n'est pas un obstacle, au contraire l'aéroport d'Oran est situé dans une zone sismique et surtout la sebkha menace sa stabilité et par delà son entretien continu et fréquent qui engendre beaucoup de travaux et d'investissement donc un aéroport international à Mostaganem s'impose de lui-même d’autant plus que Mostaganem est qualifiée pour être une future métropole en méditerranée. Pour comparaison , Batna et Sétif distante de 70 km, l’une de l’autre, il y a bien deux aéroports internationaux dans un rayon de 35 km.

3- Absence de gare maritime des voyageurs (50% des voyageurs sont originaires du Dahra). Enfin l’axe Salamandre-Sablette-Ouréah, pourrait constituer aussi un beau front de mer à l'image de Benidorm (Alicante en Espagne). Sur le plan administration, on constate l’absence de direction régionale des douanes et des impôts, Mostaganem dépend toujours de la wilaya d'Oran et de Chleff. Sur le plan bancaire: CNEP banque et CPA banque, Mostaganem dépend toujours d'Oran. Sur le plan Postal et télécommunications, ce sont les secteurs les moins développés à l'échelle de Mostaganem. Tous ces facteurs sont à l’origine de la dépendance de Mostaganem d’autres wilayas, parfois de moindre importance, ceci ralentira selon les observateurs les plus avertis, son essor économique et son développement environnemental. A chaque problème, touchant à l’un des secteurs précités, il faut se référer aux directions de tutelle soit à Oran ou à Chleff ville moins importante que Mostaganem. Une réalité amère et difficilement supportable.

Nous, les citoyens du Dahra, revendiquons des directions régionales dans tous les secteurs économiques (Poste, Télécom, CPA, CNEP, Algérienne des Eaux, etc.) pour que Mostaganem, la ville des Medjaher et Sidi-Abdallâh retrouve son statut de métropole et de grande ville de la Méditerranée.
En résumé, l’absence flagrante d’infrastructures modernes comme une gare ferroviaire centrale avec des lignes rapides sur l’axe Mostaganem-Relizane-Alger, Mostaganem-Relizane-Tiaret-Laghouat, Mostaganem-Mohammadia-Sidi Belabbès-Tlemcen, Mostaganem-Arzew-Oran, une gare maritime pour voyageurs qui reliera Mostaganem-Valencia ou Alicante, Mostaganem-Marseille ou Sète, un aéroport international à Mostaganem-Sayada, est l’un des principaux facteurs qui empêchent notre wilaya de se développer et d’être au même rang que les autres wilayas pourtant de moindre importance sur tous les plans. Mostaganem dispose de tous les atouts, de sa situation géographique et hautement stratégique aux terres fertiles qui n’ont rien à envier à celles de la Mitidja.

Cette dépendance Mostaganem vis à vis d' Oran et autres villes dans plusieurs domaines empêche son développement économique et touristique. En attente d'une réponse concernant mon analyse sans prétention cher monsieur. Enfin, je vous souhaite bon courage, persévérance pour la réussite du journal Réflexion.

Citoyen du Dahra Mostaganem, Nourredine.
Dimanche 28 Juin 2009 - 08:00
Lu 1454 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+