REFLEXION

Un chômeur tente de faire exploser le centre GPL Naftal à Tissemsilt

Les employés du mini-centre enfuteur de Tissemsilt ont bien cru que leur heure était arrivée en voyant une personne surexcitée briquet et bouteille d’essence à la main menaçant de s’immoler et de faire exploser le centre.



Un chômeur tente de faire exploser le centre GPL Naftal à Tissemsilt
En effet, le mini centre enfuteur de Tissemsilt, unité installée à la sortie ouest de la ville et qui produit 3500 bouteilles de gaz butane par jour était en cette fin de semaine le théâtre d’une scène pas très ordinaire et d’une extrême dangerosité, la ville a miraculeusement frôlé la catastrophe quand un des 52 candidats venus ce jour-là assister à un tirage au sort à l’intérieur du centre pour le recrutement de neuf agents s’est détaché du groupe et s’est dirigé vers un des trois cigares de GPL dont sa contenance est de 50 tonnes de gaz menaçant de faire exploser le tout dans sa crise de colère sachant que ce centre renferme des cigares d’une capacité de stockage de 150 tonnes en plus d’un parc bouteilles de plus de 5000 bouteilles. Selon les informations en notre possession, le mis en cause dans ce tragique incident s’est révolté de la manière en voyant certains travailleurs qui étaient dans la même position que lui déjà bénéficiaires de postes de travail sans passer par cette opération de tirage au sort chapeautée par la direction GPL  Naftal de Tiaret du moment que ce mini centre est toujours dépendamment relié à la wilaya de Tiaret, ce n’est que grâce à l’intervention de certains candidats et autres agents que le jeune a été maitrisé et la catastrophe a été évitée de justesse.  L’incident a donné lieu à d'intenses spéculations quant à sa gravité, mais les responsables ont toujours nié que des vies  aient été menacées en raison de cet incident où de mesures de sécurité insuffisantes toutefois, il est impératif de s’interroger sur qui a ordonné une telle opération de tirage au sort à l’intérieur même d’une unité productive à risque ? Où a été le rôle de la direction GPL  Naftal de Tiaret dans l’organisation de cette opération ? Pourquoi n’a-t-on pas respecté les mesures de sécurité quant à l’accès des étrangers dans une telle structure (fouilles corporelles et vérification des identités)? En somme, cet incident qui a fait plus de peur que de mal donne à réfléchir et pousse les responsables du secteur à tout revoir non seulement du côté sécuritaire des structures et des infrastructures mais aussi de ce côté de gestion à distance dont les conséquences ne cessent d’avoir des retombées néfastes sur le secteur à l’image de ce centre qui a fait l’objet d’une délocalisation depuis des années mais jusqu’à ce jour aucun geste n’est venu concrétiser ce projet pour la seule raison; présence des intérêts personnels que certains veulent toujours les préserver. A bon entendeur salut, merci.

A. Ould El Hadri
Samedi 26 Octobre 2013 - 18:43
Lu 446 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+