REFLEXION

Un café dangereux pour la santé des Algériens



L’Union Générale des Commerçants et Artisans Algériens (UGCAA) a révélé que les Algériens consomment du café mélangé à des produits inconnus qui pourrait provoquer des maladies graves. Il affirme que l’Algérie importe entre 110 et 120 000 tonnes de café par an, pour un montant global de 180 millions de dollars, ajoutant que le café perd, après torréfaction, 20% de son poids originel, ce qui pousse des opérateurs à compenser la perte, en y intégrant des produits comme le sucre brûlé, des poix chiches et d’autres produits inconnus qui peuvent provoquer le cancer du sein chez les femmes et des dysfonctionnements plus ou moins graves du systèmes nerveux chez les hommes. L’UGCAA a expliqué que le sucre est brûlé à une température de 120° et les pois chiches à 200°, ce qui engendre des effets très nocifs pour la santé, d’après l’Organisation mondiale de la santé. 

Réflexion
Lundi 18 Mars 2013 - 09:13
Lu 1037 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+