REFLEXION

Un cadre de la BADR de Remchi impliqué dans un détournement de 410 millions de cts

Nous avons appris de sources bien informées qu’un cadre de la Banque Agricole et de Développement Rural (BADR) a comparu devant le Tribunal de Remchi, à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen, en raison de son implication dans une affaire de détournement.



En effet,  l’accusé en question n’est autre que le responsable qui s’occupe du service crédits, au niveau de la BADR, ce dernier  accordait des prêts bancaires sans garantie pour faire bénéficier les agriculteurs qui lui sont proches. C’est sur la base d’une enquête menée par les services de la Sûreté de daïra, qu’avait été confirmée l’existence de l’opération de fraude dans l’octroi des crédits au bénéfice des fellahs. Le montant du préjudice  avoisine les 410 millions de centimes, et ce avant le transfert du dossier au tribunal de Remchi de compétence régionale a-t-on appris de source concordante. L’enquête a également confirmé l’existence de quatre  agriculteurs qui ont bénéficié de prêts avec de faux contrats et d'autres avec des dossiers falsifiés en contrepartie de commissions pouvant aller jusqu'à cinq (5) millions de centimes et ce pour chaque opération effectuée par le suspect. Les contrats falsifiés comportaient de faux sceaux de l'un des notaires a-t-on ajouté. L'affaire remonte à une période antérieure, après que l'ancien Directeur de l'Agence ait déposé une plainte à l’encontre d’un certain nombre d'agriculteurs qui ont bénéficié de prêts illégaux. Un expert financier engagé pour une opération de contrôle et d’analyse des dossiers, a  confirmé l'existence de détournement de fonds d'une valeur de 410 millions de centimes a-ton précisé

Touffik
Mercredi 11 Mars 2015 - 19:00
Lu 704 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+