REFLEXION

Un bijouterie attaquée en plein jour à Ain Témouchent



La paisible localité de Hassi-El-Ghella relevant administrativement de la daïra d’El-Amria a appris avec une stupéfaction la nouvelle faisant état d’une agression suivie de tentative de vol d’un bijoutier, dans la matinée d’avant-hier, vers 09 heures, au centre-ville où un bijoutier a été sauvé in extrémis de la mort. Car, selon les informations recueillies, les malfaiteurs ont fait un guet- apens, au moment où la victime, après avoir ouvert, son local commercial, comme à l’accoutumée, fait ressortir la marchandise de joaillerie aux fins d’expositions sur la vitrine, se fait surprendre par la présence de deux malfaiteurs dangereux dont l’un deux lui a asséné un violent coup de marteau au niveau de la tête tandis que son acolyte tentait de l’inhaler par un gaz de lacrymogène au niveau de son visage. Devant la résistance de la victime qui s’est opposée violemment à ces malfrats en se défendant et en clamant des cris de secours. Devant cette situation déplorable, les citoyens ont secouru la victime, et les agresseurs voleurs n’ont pas perdu de temps pour quitter les lieux laissant une valise plein d’armes blanches et des outils leur servant à faire leur mauvaise besogne. Alertés les services de la police de la sûreté urbaine de Hassi El Ghella ont intervenu, et après des recherches avec la collaboration des citoyens ont réussi à interpeller et arrêter ces deux malfrats qui ont semé la terreur parmi cette paisible localité, pour être ensuite soumis à l’enquête judiciaire d’usage présentés par devant la juridiction pénale territorialement compétente.

B.Abdelgheffar
Mardi 4 Octobre 2011 - 10:58
Lu 277 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+