REFLEXION

Un après midi chaud à Mascara

AFFICHAGE DE LA LISTE DES 300 LOGEMENTS L.P.L A MASCARA



Un après midi chaud à Mascara
Les barricades des jardins et des espaces verts ont tous été saccagés. Des pneus brulés sur la voie publique et qui furent tout de suite éteints par les éléments de la police anti émeutes qui dégageaient des odeurs suffocantes. Sur place, on a assisté à un jeune qui a été transféré dans un état comateux à l’hôpital après avoir reçu un coup de matraque sur la tête par un policier, des femmes et des filles ne s’arrêtent pas de crier leur ras le bol devant le siège de la Daïra. Les manifestants jurent par tous les saints qu’ils ne quitteront pas les lieux qu’après une entrevue avec M. le wali. On avance que d’autres jeunes ont fait du quartier de Bab Ali, leur  champ  de  bataille en brulant des pneus pour barrer la route et perturber  la circulation. La situation vire vers le pourrissement si les autorités compétentes n’interviennent pas à temps pour calmer les esprits.                                                                                       

B.Boufaden
Mardi 3 Juillet 2012 - 10:58
Lu 468 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+