REFLEXION

Un ancien maire inoubliable



Les habitants d’une commune peuplée de 30 000 âmes située à l’extrême est de la wilaya n’ont pas pu oublier leur ancien maire qui a régné par la division de la population durant 05 ans. Le maire issu d’une tribu de bédouins d’un douar a marqué énormément cette région par sa ruse, sa mauvaise gestion et son régionalisme. Pourtant il est éduqué, poli, ancien disciple d’une Zaouia, enseignant mais il est influencé par les gens de sa tribu et se plie à toutes leurs exigences car c’est grâce à eux qu’il est président d’APC. Les gens de sa tribu descendent de leurs montagnes, les uns avec un gourdin, les autres avec une chéchia rouge et une gandoura pour pénétrer dans son bureau sans protocole. Une fois les affaires réglées, ils sortent ravis. Or quant aux gens du village venus pour consulter son planton, ce dernier leur affirme qu’il n’est pas là. Aucun travail de réaménagement ou de rénovation n’a connu ce village. Le chômage durant son règne était à 100%. Les budgets furent souvent détournés à d’autres fins. Les gens de ce village ont constaté chez ce maire que ses rapides sorties et rentrées du bureau en costume et puis sa disparition brutale de la scène politique à la fin de son mandat. Le maire demeure inoubliable.

F. Hadi
Jeudi 17 Juin 2010 - 00:01
Lu 389 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+