REFLEXION

Un an de prison ferme requis contre un bâtonnier à Oran

Le représentant du ministère public près le tribunal correctionnel d’Oran a requis une année de prison ferme et 10000 dinars d’amende à l’encontre d’un bâtonnier à Oran, M.O.H, accusé de diffamation par Me Nait Salah Belkacem, et dont l’affaire a été rapportée dans l’édition de ce jeudi.



Sur ce plan, il faut souligner que la salle d’audience de la première instance judiciaire était au complet hier, pour attendre que le bâtonnier défile devant le juge chargé de l’affaire, sachant que ce dernier était convoqué en citation directe, sous le numéro : 14 /10190, suite à la plainte déposée  le 23 avril par le plaignant et acceptée par le parquet le même mois. Attendu  dans le virage, par de nombreux de ses détracteurs au sein de la corporation, le bâtonnier ne s’est pas présenté, même si le premier juge désigné pour cette affaire préféra se retirer à cause d’un différend qui opposait les deux hommes avant cette affaire, ce qui contraint le tribunal à choisir un autre juge pour éviter toute polémique. Dans le même sillage, certaines sources  nous ont révélé que le bâtonnier d’Oran ne s’est pas présenté, préférant rester au niveau du  pôle judiciaire spécialisé pour demander le report  d’une affaire où devait plaider le bâtonnier de Bejaia. D’autre part, il faut souligner que de nombreux avocats, victimes selon eux de décisions arbitraires, avaient exprimé leur soulagement de voir enfin le bâtonnier devant les juges, après plusieurs mois d’attente. Les mêmes sources nous ont également révélé que des correspondances avaient été adressées respectivement au ministre de la justice, garde des sceaux et le président de l’organisation nationale des avocats, en vue d’une éventuelle destitution.

Medjadji H.
Dimanche 15 Juin 2014 - 10:27
Lu 503 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+